• Accueil
  • /
  • Blog
  • /
  • Réinventer sa carrière | Stratégies et étapes clés

Réinventer sa carrière | Stratégies et étapes clés

💡Vous savez ce que vous ne voulez plus faire mais pas ce que vous voulez vraiment faire de la suite de votre carrière ?

Pour la plupart des gens, se réinventer… tant dans sa carrière que dans sa vie, est un défi de taille. 

Comme je le dis souvent dans le cadre de mes accompagnements en reconversion professionnelle : les gens ne savent pas comment chercher quand ils ne savent pas exactement ce qu'ils recherchent.

Bien plus important que d'essayer de déterminer la prochaine étape de sa carrière... est de réfléchir de manière plus large à vos "moi" possibles, puis d'explorer simultanément plusieurs de ces "moi" possibles.

Mais quand on veut se réorienter, évoluer ou s'épanouir davantage au boulot, avoir un réseau diversifié aide aussi beaucoup. Et même si la plupart d'entre nous détestent le réseautage, vous pourrez découvrir dans cet article comment devenir meilleur dans ce domaine.

Cela fait maintenant plus de quinze ans que j'accompagne les changements de carrière. Et depuis, les tendances ne font que s'accélérer.

Concrètement dans ce qui suit, nous allons voir :

  • Comment effectuer une transition fluide et réussie d'une carrière à une autre
  • Comment préparer stratégiquement à une transition de carrière
  • Comment sortir des réseaux fermés pour se connecter réellement avec ceux qui peuvent vous relier à de nouvelles opportunités.


Les 4 raisons sociologiques qui vous amènent à réinventer votre carrière

1) On vit plus longtemps et nos carrières s’allongent

Avec une espérance de vie en hausse, nos carrières s'étirent également. Hors de question de voir nos ambitions s'essouffler dès la quarantaine ! Sachant qu'on peut bosser encore 40 piges, on vise à exploiter à fond cette période. C'est ça, le deal !

2) La technologie transforme le travail en profondeur

La technologie redéfinit le monde professionnel. Elle transforme les emplois existants, en crée de nouveaux mais nous offre en même temps la liberté de travailler depuis n'importe où. C'est une excellente opportunité pour réinventer sa carrière.

3) Nos entreprises et nos lieux de travail évoluent

Le monde du travail se transforme, déclenchant opportunités… et défis. Le secteur tech a vu des remaniements majeurs, tandis que la finance s'ajuste aux variations des taux d'intérêt, reflétant la dynamique changeante du marché. Cette évolution exige de nous une adaptabilité accrue, prouvant que la flexibilité est désormais essentielle pour naviguer dans le paysage professionnel actuel.

4) Nos attentes professionnelles ont évoluées

Fini le temps où la stabilité était le seul critère ; aujourd’hui, on veut un job qui nous passionne, qui a du sens et qui nous permet de nous épanouir tout en offrant de la flexibilité. L'insatisfaction nous pousse à chercher activement des environnements où nous pouvons réaliser pleinement notre potentiel, prêts à changer de cap pour une expérience professionnelle qui répond à nos véritables aspirations.


Les défis de la reconversion de carrière

La principale leçon que j'ai tiré, c'est que c’est vraiment une aventure. (dans tous les sens du terme 🙃

… et cela prend souvent plus de temps que les gens ne le pensent.

Pour plusieurs raisons :

🤔Premièrement, la plupart des gens savent ce qu'ils ne veulent plus faire, mais ne savent pas précisément ce qu'ils veulent faire à la place. Et comme ils n'ont pas la réponse (et je reviendrai là-dessus) ils ne savent pas quelle direction prendre. Voilà un premier point.

💔Deuxièmement, c'est que ce que nous faisons est lié à qui nous sommes. C'est tellement important, cela fait partie de notre identité. Et perdre un emploi que nous n'aimions pas représente quand même une perte énorme, parce que c'était ce que nous faisions, c'étaient les gens avec qui nous passions notre temps, c'était ce qui structurait notre temps. Nous avons construit cela. Nous y avons investi. Le sentiment de perte psychologique constitue un grand obstacle.

🧭Troisièmement, de plus en plus, (surtout à partir de la mi-carrière), quand nous changeons de carrière, nous nous dirigeons vers quelque chose de différent. Ce n'est plus simplement grimper les échelons, mais plutôt s'aventurer vers des domaines novateurs et inexplorés.

Non, s'est souvent différent.

Et ces transitions, je les qualifie de « non structurées ». Par-là, je veux dire que les étapes ne sont pas prédéfinies, on ne sait pas combien de temps cela va prendre. Vous ne le faites pas synchronisé avec d'autres personnes. Il n’y a souvent pas de modèles à suivre.

Si vous souhaitez devenir associé dans un cabinet d'avocats, vous connaissez les étapes.

Cela peut être difficile, mais les étapes et les délais sont connus : université, stage, barreau,…

Par contre :

Si vous êtes avocat et que vous voulez devenir spécialiste dans le marché de l’art, c'est un parcours « non structuré ». Il n'y a pas spécifiquement de programme de formation à suivre. Les gens s'engagent dans cette voie de manière très variée. Bref, la manière de procéder n'est pas balisée pour vous.

Et c’est bien là le problème :

Nous ne sommes pas très doués pour identifier nos possibilités.

Pour la plupart des emplois que vous avez eus, quelqu'un est venu vous proposer de faire X. Et même s'il s'agissait d'un changement de carrière, vous n'y avez pas pensé, c'est quelqu'un d'autre qui l'a fait pour vous.

Peut-être que finalement tout s'est bien passé, vous aimez plus ou moins votre travail ?

Mais il y a ce manque d'initiative, je pense, que beaucoup ressentent comme un manque de contrôle sur leur vie professionnelle.

Et je peux déjà vous donner quelques conseils pour envisager clairement les prochaines étapes possibles :

Une des choses est de vous défaire de l'idée que si vous ne connaissez pas la réponse, si vous ne connaissez pas l'objectif ou la carrière ciblée, vous devriez simplement attendre et réfléchir jusqu'à ce que tout se clarifie dans votre esprit.

Parce qu’en réalité ce n’est pas comme ça que fonctionne.

C'est bien que votre entourage vous amène des pistes de reconversion. Mais elles peuvent ne pas être les meilleures options quand ces opportunités sont trop proches de ce que vous faisiez déjà.

Vous passez des nuits blanches à vous demander, « Quel serait l'emploi idéal pour moi ? »

Alors bien plus important que d’essayer de tout démêler dans votre tête ?

🔍Posez-vous cette question : « Quelles pourraient être dix, six employeurs, ou cinq chemins différents que je pourrais emprunter ? » 

Et commencez à les explorer en parallèle, simultanément.

Parce que parfois ce que vous pensiez vouloir ne se révèle pas être ce à quoi vous vous attendiez. Parfois, c'est plus difficile et cela prend plus de temps. C’est pour ça que vous devez comparer différentes voies possibles en parallèle.

Récemment, je discutais avec un chasseur de têtes qui m’a demandé comment je me sentais dans mon travail. Je lui ai dit que le job que je me suis créé coche toutes mes cases. Chaque aspect de mon travail correspond bien à qui je suis et ce que je veux faire. (un peu normal aussi quand on a passé autant d’années à réfléchir à sa carrière et celles des autres

😌Et il m’a dit, « Tu as bien de la chance, la plupart des gens que je rencontre ne sont pas vraiment heureux dans leur carrière et certains hésitent même à quitter un job qui sert juste à payer les factures. »

Bon, je pense pas que la chance ait quoi que ce soit à voir là-dedans😏, quand au départ c’est plus une histoire de balls que d’autre chose…

Mais si vous êtes dans une situation comme celle-là, ce n’est pas une fatalité.

C'est plutôt le reflet d'une invitation audacieuse, de prendre en main votre destin professionnel, de préparer une stratégie, de se faire aider parfois. Oser changer, c'est faire le premier pas vers un avenir qui nous ressemble vraiment, où on ne se contente pas de survivre, mais où l'on choisit de se développer et de prospérer.


Être heureux au travail : mythe ou réalité ?

Combien de personnes sont vraiment épanouies au boulot ? Les gens qui me contactent se demandent souvent si c'est - normal - de vouloir mieux.

🎥Fin du teaser : les sondages montrent une large insatisfaction professionnelle. Mais un job, c'est pas tout noir ou tout blanc. L'important, c'est de savoir si, globalement, vos efforts en valent la chandelle.

Pour ceux qui se sentent insatisfaits, peut-être qu'au début tout allait bien, mais les choses évoluent :

  • leurs envies changent, 
  • leur job se transforme,
  • ou l'ambiance avec les collègues n'est plus la même.
  • ...

Quand l'enthousiasme s'effrite, quand on ne s'aligne plus avec la culture ou les valeurs de l'entreprise, le mécontentement s'installe.

Mes discussions avec des étudiants et mes recherches le confirment : beaucoup sont dans cette situation, cherchent un sens et une satisfaction qui leur échappent souvent.

Comment arriver à se lancer dans une transition de carrière ?

⚖️Entamer une transition de carrière peut souvent signifier renoncer à certains acquis, comme l'ancienneté et les avantages acquis jusqu’ici.

Face à ce défi, vous vous demandez peut-être : est-ce que je vais devoir repartir à zéro ?

La réponse varie en fonction de la nouvelle direction choisie.

Par exemple, j'ai guidé un commercial dans le secteur des télécommunications vers une carrière dans le développement durable. Cette personne, passionnée par l'écologie, a su tirer parti de ses compétences en négociation et en relation client pour exceller dans la vente de solutions écologiques aux entreprises. 

Cette reconversion montre qu'il n'est pas toujours nécessaire de tout abandonner pour recommencer.

Vous pouvez capitaliser sur les compétences et l’expérience acquise.

🔄Identifier les compétences transférables et rechercher des formations complémentaires peut faciliter cette transition, permettant ainsi de combiner passion et expertise professionnelle. Pour certains, cela implique de suivre une formation supplémentaire pour s'adapter aux besoins changeants du marché du travail.

Mais il est essentiel de comprendre que l'accumulation de connaissances dans un nouveau domaine n'est pas la seule clé du succès. Il faut avant tout s'assurer que le changement est en phase avec les aspirations personnelles et professionnelles.

Dans un monde où le marché du travail évolue rapidement, anticiper et s'adapter aux changements est crucial. Si le sentiment d'insatisfaction dans votre emploi actuel grandit, c’est un signe qui peut vous amener à un changement bénéfique qui vous ouvre de nouvelles portes tout en vous apportant satisfaction et épanouissement dans votre vie professionnelle.

Comment gérer l’incertitude lorsque l’on envisage de changer de travail ?

🤷C'est tout à fait compréhensible. Malheureusement, souvent, le processus de changement de carrière peut s'apparenter à un pas en avant, deux pas en arrière.

Maintenant, vous avez appris quelque chose.

Et je pense que ce que vous avez appris, c'est que vous devez être à votre écoute pour reconnaitre les signes qui montrent quand changer de travail.

Vous devez aussi vraiment rechercher plus soigneusement le contexte vers lequel vous vous dirigez, et en avoir un aperçu aussi complet que possible.

Désormais, vous avez appris à vous renseigner bien plus sur la culture, à parler aux gens, à rechercher l'organisation. 

Tout cela est vraiment important.

C'est l'une des raisons pour lesquelles, dans les accompagnements que j'ai réalisés, souvent l'incertitude du "Je ne sais pas ce que je veux, je ne sais pas combien de temps cela va prendre", devient moins pesante.

Et puis tout à coup, une option se présente, une offre, avec cette entreprise plus petite, plus agile, et c'est la bouée de sauvetage.

Alors ils l'acceptent, parce qu'autrement, ils sont toujours dans les affres du "Que vais-je faire ?", (parfois même sans l'avoir recherchée autant qu'ils auraient pu... et c'est mon rôle de le faire remarquer). Parce que la question la plus importante, celle où il faut prendre le temps,  c'est de vraiment se demander : "Qu'est-ce qui compte pour moi ?" 


Stratégies de Réseautage Efficace : Étendre Votre Cercle Professionnel et Débloquer des Opportunités de Carrière

🌐Le réseautage semble assez simple, mais beaucoup d'entre nous ont du mal à commencer à construire des réseaux efficaces et significatifs. 

Ce sujet me fascine depuis longtemps, car j'ai commencé à travailler là-dessus lorsque je faisais ma recherche de doctorat.

Le constat est que nous sommes assez mauvais dans ce domaine pour la plupart. 

Certaines personnes sont naturellement très douées, évidemment, mais la majorité d'entre nous ne le sont pas, et nous pouvons nous référer à la psychologie sociale pour comprendre en grande partie pourquoi.


Pourquoi nous sommes si mauvais lorsqu’il s’agit de se créer un réseau professionnel

👥La grande raison se trouve dans notre psychologie ; nous sommes attirés pour construire spontanément des relations avec des personnes qui nous ressemblent et avec qui nous nous rencontrons régulièrement parce que leur bureau est à côté du nôtre. La façon dont je résume cela est que les mécanismes sont la similitude et la proximité.

C'est comme ça que nous construisons naturellement nos réseaux.

Notre nature humaine nous pousse à être narcissique et paresseux. Nous aimons les gens qui nous ressemblent. Il est plus facile de leur parler, et comme nous n'avons pas beaucoup de temps, nous allons apprendre à connaître les gens qui sont faciles à connaître parce qu'ils sont juste à côté.

Cela signifie que nos réseaux sont fermés. Et donc, ils ne sont pas bons.

Parce qu’ils ne nous aident pas à trouver des emplois différents ou à accéder à des rôles plus importants.

Nous devinons que nous devons travailler là-dessus, mais travailler dessus est vraiment chi*** aussi. Cela nous fait nous sentir un peu mal à l'aise, un peu maladroit, un peu utilitaires, en utilisant les gens lorsque nous abordons la construction de relations de manière plus stratégique.

Cela gêne aussi notre sens de la méritocratie.

Cela gêne notre sens de l'autonomie, mais nous savons d'après ma recherche et celle de nombreuses autres personnes que les réseaux sont vitaux pour obtenir notamment les bons jobs, changer de carrière et être efficace et innovant même dans les rôles que vous avez déjà.


Comment construire un réseau qui ne se limite pas au bureau d’à côté ?

🧲Pour commencer, il y a les conseils simples : engagez-vous dans un projet, suivez une nouvelle formation sur un sujet qui vous intéresse, participez à une activité extra-professionnelle, faites des recommandations, connectez-vous aux gens, intervenez lors d'événements.

Ne faites pas tout en même temps, mais sélectionnez quelques activités.

Le fond du problème est que nous ne prenons pas le temps pour cela parce qu’on attend que les choses viennent à nous. Vous devez prendre l'initiative, mais c'est très facile en fait.

Une excellente approche est de reprendre contact avec quelques personnes que vous avez perdues de vue, de leur écrire, de leur dire : « Hey salut, je pense à ceci. Ce serait super de se retrouver autour d’un café et d'en discuter. Ça te dit ? »

C'est très facile à faire. C'est juste que nous ne le faisons pas.

Sans apport de personnes nouvelles, aux profils différent du vôtre, vous vous enfermez dans votre cercle restreint en fait.

Sur l’apprentissage et l’adaptation continue

🌱OK, vous occupez un nouveau poste. Comment vous adapter ? Comment évoluer ? Comment éviter de rester figé dans la routine ? 

Il y a un cycle de vie dans tout cela.

Une chose que je dirais, si vous venez de commencer un nouveau poste : Je ne m'inquiéterais pas de me réinventer immédiatement.

Vous avez été embauché pour ce que vous êtes. Mettez cela à profit et assurez-vous de bien vous connecter avec les parties prenantes et tout le reste, mais vous n'êtes pas là pour vous réinventer. Vous cherchez réellement à maximiser tout ce que vous apportez à ce poste.

Ce que les gens oublient, c'est que les attentes à leur égard évoluent rapidement, tout comme les environnements. Le véritable danger se situe plutôt après un, deux ou trois ans, selon la vitesse de votre environnement, quand vous pensez maîtriser la situation, mais les attentes envers vous ont augmenté ou l'environnement a beaucoup changé.

Ce qui est vraiment important ici, la principale chose que je conseille aux gens, c'est de réfléchir à la manière dont vous définissez votre travail, où vous passez votre temps, à quoi vous consacrez du temps, et envisager cela comme un portefeuille où vous consacrez certaines parties de votre temps à apprendre de nouvelles choses, à explorer de nouvelles voies, à vous impliquer dans des projets qui vous offrent une vision plus stratégique de l'organisation, quelque chose d'adjacent à ce que vous faites habituellement, mais qui vous permet vraiment de continuer à repousser les limites au lieu de vous installer dans une zone de confort qui vous rendra beaucoup plus vulnérable au phénomène du "ce qui vous a amené ici ne vous amènera pas où vous voulez aller".


Quelles compétences pour réussir à réinventer sa carrière ?

Pour réussir une reconversion professionnelle et réinventer sa carrière et sa vie, notre panel d'experts met en lumière plusieurs compétences et expériences clés :

  1. Adaptabilité et flexibilité : La capacité à s'adapter à de nouveaux environnements et à accepter le changement est cruciale. Elle permet de naviguer efficacement dans les incertitudes des transitions de carrière.
  2. Apprentissage continu : L'engagement dans l'apprentissage permanent aide à rester pertinent dans un paysage professionnel en constante évolution et à acquérir de nouvelles compétences nécessaires pour de nouveaux rôles.
  3. Introspection et réflexion personnelle : Comprendre ses propres valeurs, intérêts, et motivations est essentiel pour aligner sa reconversion avec ses aspirations personnelles et professionnelles.
  4. Compétences relationnelles : Savoir établir et maintenir des relations professionnelles, réseauter efficacement et communiquer clairement facilite la création d'opportunités et le développement de collaborations fructueuses.
  5. Résilience et gestion du stress : Face aux défis et aux rejets potentiels, la capacité à persévérer, à gérer le stress et à rebondir après des échecs est fondamentale pour maintenir le cap dans le processus de reconversion.
  6. Compétences de planification et de gestion : La capacité à planifier stratégiquement sa transition, à fixer des objectifs réalistes et à gérer les ressources (temps, argent, énergie) est indispensable pour une reconversion réussie.
  7. Ouverture d'esprit et curiosité : L'ouverture à de nouvelles idées, expériences et perspectives favorise l'innovation personnelle et permet de découvrir des chemins de carrière inattendus.

En résumé, une combinaison de compétences émotionnelles, interpersonnelles, stratégiques et pratiques, accompagnée d'une solide compréhension de soi, est essentielle pour naviguer avec succès dans le processus de reconversion et de réinvention de sa carrière.


Conclusion

En conclusion, se réinventer professionnellement n'est pas juste un choix, c'est une nécessité dans un monde qui ne cesse de changer.

La clé réside dans l'adaptabilité, l'apprentissage continu et une profonde connaissance de soi. Nos carrières s'étendent désormais sur des décennies, marquées par des avancées technologiques rapides et des environnements professionnels en mutation. Cela nous pousse à repenser nos approches pour atteindre l'épanouissement professionnel.

Se réinventer n'est pas juste un acte de courage, c'est une démarche stratégique pour s'aligner avec un monde du travail en constante évolution. En dépassant les réseaux fermés et en embrassant des parcours non linéaires, vous ouvrez la porte à des opportunités inédites qui ne demandent qu'à être saisies. L'audace de changer et l'initiative de poursuivre une carrière qui résonne véritablement avec vos valeurs et vos passions deviennent des atouts inestimables.

Et vous n'êtes pas seul dans ce voyage…

Avec plus de quinze ans d'expérience dans l'accompagnement des transitions de carrière, je suis là pour vous guider à travers ce labyrinthe de possibilités.

Ensemble, nous pouvons transformer l'incertitude en opportunité, la peur en force, et la stagnation en croissance.

Tous les détails de la formation pour trouver votre voie

Accompagnement personnel et suivi inclus


4.9/5 - (7 votes)

Article mis à jour le : 22/03/2024

Cet article vous a plu ? Moi, c'est Julien Thomas.

Psychopédagogue et chercheur spécialisé dans l'orientation. J'ai été publié chez plusieurs Editeurs scientifiques comme Routledge ou Elsevier.

Mais au delà des diplômes, ce qui m'intéresse c'est ce qu'il y a d'unique chez vous qui cherchez votre véritable voie pour trouver et décrocher le job qui vous correspond le plus !

C'est sur ce principe fondateur que j'ai orienté ou reconverti avec succès 800+ personnes depuis 2008.
Pour y arriver, j'offre mon sens de l'écoute, une expertise reconnue de plusieurs années et des outils scientifiques.
  • Formateur d'adultes depuis 2006.
  • Conseiller en insertion professionnelle à partir de 2008.
  • Missions de recrutement de 2009 à 2014.
  • Réalisation d’un doctorat en psychologie de 2012-2016.
  • Entrepreneur à son compte depuis 2016.

Vous avez des questions sur votre parcours professionnel ? 

Je suis là pour vous apporter des réponses.

En découvrir plus à propos de Julien Thomas

D'autres ressources peuvent vous intéresser

Reconversion : les Clés pour Dépasser ses Peurs
Pourquoi Faire un Récit de Vie pour Trouver sa Voie Professionnelle
Faut-il changer de job pour être heureux ?
Je ne veux plus être ingénieur
{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}