• Accueil
  • /
  • Blog
  • /
  • Faut-il sortir de sa zone de confort ? Un dilemme moderne expliqué

Faut-il sortir de sa zone de confort ? Un dilemme moderne expliqué

Cette zone-là ne figure sur aucune carte.

La zone de confort, c’est l’expression désormais communément admise pour désigner un état psychologique dans lequel une personne se sent familière, à l’aise, en sécurité avec ses habitudes et environnements habituels.

Dans cette zone, les activités et les comportements sont routiniers, prévisibles.

Ils impliquent peu de risques ou de stress.

Écouter le même genre de musique, regarder la même série réconfortante sur Netflix, acheter la même sauce tomate au supermarché… ou, sur un plan professionnel, se contenter de son job actuel et des missions que l’on connaît par cœur : la comfort zone, comme disent les anglo-saxons, c’est tout cela.

Dans cet article, on va poser une question (a priori) très simple : est-ce qu’il faut camper dans cette zone ou, à l’inverse, mettre les voiles ?

Développement personnel, injonctions sociétales, avantages et stratégies : éléments de réponse !

Comprendre l’injonction à sortir de sa zone de confort

⏭️ Derrière le fait de "sortir de sa zone de confort" se cache souvent une promesse : celle d’un succès autant personnel que professionnel.

Dans un monde qui ne cesse d’évoluer, de changer, de nous bousculer – pour le meilleur et pour le pire –, cette idée est devenue une sorte de mantra pour beaucoup.

Elle suggère que le véritable épanouissement et le progrès ne se trouvent qu'en dehors des frontières du connu et du confortable.

Ou, qu’en gros : le confort, c’est mal !

Si vous lisez ces lignes au chaud sous votre plaid avec les orteils en train de griller à petit feu devant une cheminée, vous devez sûrement vous étrangler…

Alors pour commencer, penchons-nous sur la manière dont cette idée se tisse dans notre société actuelle, où le changement et l'innovation sont souvent valorisés au-dessus de la stabilité et de la routine.

La performance individuelle

Considérons d'abord l'impact sur la performance individuelle.

Sortir de votre zone de confort est vu comme un levier d'amélioration personnelle, une clé pour débloquer un "potentiel" jusqu'alors inexploré.

Cette perspective nous suggère que notre avenir est entre nos mains, prêt à être façonné par nos efforts et notre volonté de repousser nos limites.

Il n’y qu’à lire Le Culte de la performance pour s’en convaincre.

Dans cet essai publié en 1991, Alain Ehrenberg déconstruisait déjà l'idéologie dominante : celle où la réussite personnelle est souvent mesurée sur notre capacité à nous surpasser, à transformer nos difficultés en opportunités.

Le sociologue y souligne comment cette pression à "performer" peut influencer tous les aspects de notre vie, de la carrière professionnelle à nos relations personnelles… en passant par notre santé mentale et physique.

La marchandisation de la croissance personnelle

Rassurez-vous : je ne compte pas vous assommer de thèses sociologiques tout l’article.

Pour vous le prouver, je vais aborder un autre fléau intimement lié à cette injonction à sortir de sa zone de confort : ce que j’appelle la marchandisation de la croissance personnelle.

C’est très simple à comprendre.

Aujourd'hui, ce développement personnel, surfe sur la vague de la quête de dépassement de soi.

Ce marché florissant, qui va des livres de self-help (ou "s’aider soi-même", pour ceux qui ont pris italien en LV2) aux séminaires de motivation, transforme la croissance personnelle en un bien de consommation.

Il offre une panoplie de solutions censées nous aider à atteindre nos aspirations les plus élevées, nous promettant transformation et réussite en échange de notre temps – et, bien sûr, de notre argent.

Idem pour le développement personnel : dans un monde où l'auto-amélioration est souvent commercialisée, ce secteur exploite souvent l'envie de se dépasser à des fins commerciales.

Livres, séminaires, cours, coachings : tous vous promettent une transformation en "la meilleure version de vous-mêmes", vendant l'idée que le bonheur et le succès sont juste à un achat ou un clic près.

Cette "commercialisation" de la croissance personnelle pose la question de la sincérité et de l’efficacité de ces méthodes : servent-elles réellement nos intérêts ou sont-elles simplement un moyen de capitaliser sur nos désirs d'amélioration ?

Voilà une question que je vous conseille de poser au prochain repas de Noël (mais sans attendre que vos proches soient trop ivres quand même).

La responsabilité individuelle

Selon l’idéologie néo-capitaliste, votre succès ou votre échec repose entièrement sur vos épaules.

Si, comme beaucoup de personnes, cette seule phrase vous angoisse, c’est normal.

Parce que cette idéologie vous encourage sans cesse à braver l'inconnu, à vous dépasser pour devenir une hypothétique meilleure version de vous-même.

Et comme nous vivons dans des sociétés où le succès est souvent mesuré par des réalisations tangibles et surtout matérielles...

Il faut se fixer des objectifs élevés, développer son image personnelle, se mettre en compétition,...

Evidemment, à terme tout cela risque d'engendrer, du stress, de l'anxiété,...

Un tel état peut mener à un sentiment de culpabilité chez ceux qui n'atteignent pas ces standards élevés, et créer une culture où l'échec est perçu non pas comme une étape naturelle du processus d'apprentissage, mais comme une faiblesse personnelle.

Une preuve ?

Il n'y a jamais eu autant de burnouts, crises existentielles, de perte de confiance et d'estime de soi,...

Comme si le médecin créait lui-même la maladie !

Des armées de coachs (pas toujours bien formés ni bien intentionnés) se précipiteront pour vous offrir leur solutions.

La boucle est bouclée, le système capitaliste a créé le problème et répond au problème avec un nouveau produit de consommation de masse : le développement personnel.


Une définition subjective de l’épanouissement

Maintenant regardons ce que signifie vraiment l’épanouissement...

Pour le Larousse, il s’agit de l’action de s’épanouir, autrement dit se développer pleinement, prospérer, se réaliser, réussir.

Mais "devenir la meilleure version de soi" (encore cette expression) varie grandement d’une personne à l’autre.

Ce qui constitue une vie épanouie pour une personne peut être complètement différent pour une autre !

Par exemple, et à titre strictement personnel, je ne dirais pas que la condition sine qua non à mon épanouissement personnel est de fouler un jour le sol de la Lune (coucou Thomas Pesquet).

Cette variabilité souligne l’importance de reconnaître la pluralité des parcours de vie et des objectifs personnels.

Dans la quête de votre développement personnel, il est crucial de vous rappeler que vos aspirations et vos rêves sont uniques, et que les chemins pour les atteindre doivent être tout aussi personnalisés.

Les avantages à sortir de sa zone de confort

📈 Franchir le seuil de sa zone de confort peut sembler intimidant.

Toutefois, cette démarche offre des bénéfices significatifs pour notre croissance personnelle et professionnelle.

Imaginez un peu ce bon vieux Bilbo au début du Hobbit s’il avait choisi de rester dans son trou de Cul-de-Sac au lieu de suivre Gandalf et les treize nains…

Inspirons-nous (de loin, hein) de ce héros de la fantasy et voyons à présent comment dépasser nos limites actuelles peut enrichir notre vie de plusieurs façons.

La croissance personnelle et le développement

Par définition, sortir de sa zone de confort nous pousse à explorer de nouveaux horizons.

Ça nous permet de découvrir des aspects inconnus de notre personnalité et de nos capacités.

Chaque nouveau défi peut devenir une opportunité de connaissance de soi.

C'est une manière d'aller quelque part où nous n'aurions jamais pensé aller !

Le bienfait du processus déclenché : constater que rien n'est hors de portée si nous nous y engageons.

L’apprentissage et l’acquisition de compétences

S'engager dans des expériences nouvelles favorise l'apprentissage continu.

On rencontre de nouvelles situations, qui exigent de nous de nouvelles compétences.

Cette activité constante d'apprentissage nous rend donc plus polyvalents et mieux adaptés à un monde en constante évolution.

Elle nous prépare à relever divers challenges et change ainsi notre point de vue sur nos propres limites et capacités.

Le renforcement de la confiance en soi

Vous l’avez peut-être expérimenté personnellement mais affronter et surmonter les défis renforce notre assurance.

Chaque obstacle surmonté est une preuve de notre capacité à gérer des situations difficiles.

Cette expérience accumulée se traduit par une confiance en soi accrue, essentielle dans tous les aspects de la vie !

Il s'agit d'une transformation qui va au contraire de l'immobilisme et qui nous permet de nous développer dans des domaines que nous n'avions pas explorés auparavant ; que ce soit dans notre carrière, nos comportements sociaux, ou notre lecture personnelle du monde.

Les potentiels inconvénients à sortir de sa zone de confort

📉 Vous adorez déjeuner dans le restaurant italien à côté de votre travail.

Un beau jour, un concurrent ouvre juste à côté : un coréen.

Hésitant, vous avez quand même choisi de faire une infidélité à votre pizza favorite… mais avez vite déchanté.

Le bibimbap était raté, les prix exorbitants, et l’odeur si réconfortante du parmesan vous manquait.

Moralité : si sortir de sa zone de confort est souvent présenté comme un chemin vers l'épanouissement, cette démarche n'est pas sans risques et peut se solder par un échec.

Refermons notre métaphore gustative (sachez au passage que j’adore la gastronomie coréenne) et examinons ensemble les éventuels désavantages de franchir les limites de votre confort habituel !

Les risques psychologiques liés aux changements

S'aventurer dans l'inconnu peut générer stress et anxiété.

Les individus qui s’y essayent peuvent se sentir dépassés face à de nouveaux défis, qui peuvent parfois mener à une détresse émotionnelle.

Il est crucial de reconnaître et de gérer ces risques pour éviter des conséquences négatives sur la santé mentale.

Vous garderez ainsi le contrôle sur votre bien-être émotionnel, et c’est bien l’essentiel !

Pourquoi vouloir devenir "la meilleure version de soi-même" peut être contre-productif

Revenons encore une fois sur cette quête (sans fin) de devenir "la meilleure version de soi-même".

Cette aspiration, bien que séduisante dans la bouche mielleuse de certain(e)s coachs en développement personnel, risque bien de s'avérer contre-productive...

La pression constante d'amélioration entraîne le plus souvent frustration et insatisfaction.

Ici, il est essentiel d'apprécier le parcours personnel dans son ensemble sans viser des objectifs irréalistes ou des désirs de réussites (qui ne sont peut-être même pas les vôtres en fait).

Parfois, cette envie de changer chaque chose sur soi peut avoir l'effet inverse et conduire à des sentiments de mécontentement et de découragement.

Vous pouvez très bien être une version plus épanouie de vous-même sans avoir besoin de devenir un parent parfait, le cador de la boite ou un entrepreneur qui fait des millions chaque année.

L’épuisement professionnel et les dangers du surmenage

Autre écueil funeste !

Se pousser constamment hors de sa zone de confort peut mener ni plus ni moins à un burn out.

Or, le désir d'accomplissement ne doit pas se faire au détriment de notre bien-être et de notre santé.

L'équilibre entre aspiration et repos est fondamental pour éviter l'épuisement !

Cette situation est souvent exacerbée par une résistance interne ou externe où les gens se sentent obligés de toujours faire plus, malgré les raisons de ralentir…

Les bienfaits méprisés de la routine et de l’habitude

Terminons par ce que l’on sait tous au fond de nous mais que la société nous force à nier : la routine et l’habitude, ça a quand même du bon…

La science l'a assez démontré.

Bien que dévalorisés dans l'inconscient collectif, ces éléments sont même essentiels à l'efficacité !

Pourquoi ?

Parce que la routine nous apporte structure et stabilité, et que la répétition mène à la maîtrise.

Prendre le temps d'apprécier ces moments peut être une forme d'apprentissage, où vous apprenez à valoriser la constance autant que le changement.

Comment sortir de sa zone de confort : les stratégies

💪 Prêt(e) à voir ce qu’il y a hors de votre propre zone de confort ?

En sortir ne doit pas nécessairement constituer une expérience absolument bouleversante.

En réalité, il est possible d'aborder ce processus avec une approche mesurée et réfléchie – et, ainsi, de vous éviter un stress et une anxiété parfaitement inutiles.

Plutôt que de plonger tête première dans l'inconnu, adopter des stratégies équilibrées peut rendre cette transition plus douce et plus fructueuse.

Explorons quelques-unes de ces méthodes, conçues pour nous aider à franchir ces limites avec sagesse et efficacité !

Les bénéfices du kaizen japonais

Faisons un petit saut de quelques 9 700 kilomètres direction Japon et considérons d'abord le kaizen, une philosophie nippone de progrès continu.

Le principe du kaizen est fondé sur l'idée que de petits – mais constants – changements peuvent mener à des améliorations significatives à long terme.

Vous connaissez l’adage “un pas après l’autre" ?

C’est un peu l’idée : au lieu de viser des transformations radicales et souvent irréalistes, le kaizen encourage des pas progressifs et réfléchis.

Cette méthode favorise des améliorations constantes mais gérables sans provoquer de bouleversements majeurs dans notre vie.

Elle est particulièrement efficace pour intégrer de nouvelles habitudes ou compétences, et permet d'appréhender le changement de manière douce et naturelle, en harmonie avec votre rythme de vie quotidien.

L’écoute de soi, de ses limites et de ses besoins

Cette démarche implique une honnête auto-évaluation et une conscience aiguë de vos capacités actuelles.

Il est crucial de reconnaître quand vous êtes prêt(e) à faire un pas en avant et, à l’inverse, quand il est préférable de prendre du recul !

Reconnaître vos limites et écouter vos besoins vous aide non seulement à éviter le surmenage et le stress, mais aussi à identifier les domaines spécifiques dans lesquels vous pouvez croître de manière optimale.

Cette auto-réflexion assure une transition harmonieuse hors de votre zone de confort tout en respectant votre intégrité personnelle et vos capacités.

La définition d’objectifs réalistes

Dans ce processus, il est essentiel d'avoir des buts clairement définis.

Des objectifs bien articulés autour d'une direction offrent du sens et un cadre pour mesurer nos progrès.

Ils vous aident également à rester concentré(e) et motivé(e), en vous donnant des jalons tangibles à atteindre.

Il est important que ces objectifs soient adaptés à vos capacités et à votre situation actuelle pour permettre des améliorations progressives sans vous exposer à un risque d'épuisement et de désillusion inutile.

La création d’un réseau de soutien

Sortir de sa zone de confort n’a pas à être une course au large en solitaire.

S'entourer de personnes compréhensives et encourageantes est un élément crucial du processus de changement !

Que ce soit des ami(e)s, des membres de la famille, des collègues ou même des professionnels du développement personnel, avoir le soutien de ses proches offre un espace pour partager des expériences, recevoir des conseils et trouver de la motivation.

Ce soutien émotionnel et pratique joue un rôle important dans la réussite et le bien-être tout au long de cette aventure, en ce qu’il fournit un sentiment de sécurité et de communauté dans les moments de doute ou de défi.

Conclusion

🏖️ Alors existe-t-il vraiment une réponse à l’interrogation "faut-il ou pas sortir de sa zone de confort ?"

Vous l’avez compris : pour moi, ce n’est pas là une question de "pour" ou "contre".

Tout dépend de la situation et de l'objectif que chacun(e) de nous cherche à atteindre.

Pour trouver votre réponse, commencez par aiguiser votre esprit critique.

Pourquoi ?

Pour déceler les injonctions qui ne vous veulent pas toujours que du bien.

Songez aux appels incessants à "sortir de votre zone de confort" ou à "devenir la meilleure version de vous-même".

Ces slogans séduisants cachent souvent une basse motivation commerciale sous des faux airs de “bienveillance”.

Une pression pour vous vendre des rêves de succès et d’épanouissement personnel.

Elle est alimentée par une culture de la performance, où l'on se sent obligé(e) de toujours en faire plus.

Mais les attentes irréalistes et la valorisation de la réussite extérieure peuvent être écrasantes et mener à un sentiment de culpabilité en cas d'échec.

Burn out, stress élevé, fatigue physique et mentale, désengagement vis-à-vis des activités professionnelles et personnelles...

Tels sont les risques d'un engagement excessif dans cette quête.

En somme, cette injonction, bien qu’elle implique des aspects positifs, ne fait qu’alimenter une culture de travail toxique et risque de nuire à votre santé mentale.

Ainsi, abordez cette "sortie" avec prudence et réflexion.

Cherchez un équilibre, écoutez-vous, et avancez à votre propre rythme.

Après tout, votre bien-être et votre épanouissement personnel ne doivent jamais être sacrifiés sur l'autel de la performance !

Votre accompagnement sur-mesure parce que chacun est différent.

Besoin d’aide pour avancer tout en sérénité ?

À travers ma formation, c’est un accompagnement individualisé que je vous propose.

Et au préalable, je vous délivre des informations personnalisées gratuitement et sans aucun engagement de votre part.

Tous les détails de la formation pour trouver votre voie

Accompagnement personnel et suivi inclus


Cet article en résumé :


Mes autres articles sur la reconversion professionnelle

🍀Ma mission de psychopédagogue-formateur m’a amené à croiser de nombreux profils issus de métiers divers.

Ils m’ont inspiré plusieurs articles, dont voici quelques exemples dans lesquels vous vous retrouverez peut-être :


5/5 - (3 votes)

Article mis à jour le : 13/12/2023

Cet article vous a plu ? Moi, c'est Julien Thomas.

Psychopédagogue et chercheur spécialisé dans l'orientation. J'ai été publié chez plusieurs Editeurs scientifiques comme Routledge ou Elsevier.

Mais au delà des diplômes, ce qui m'intéresse c'est ce qu'il y a d'unique chez vous qui cherchez votre véritable voie pour trouver et décrocher le job qui vous correspond le plus !

C'est sur ce principe fondateur que j'ai orienté ou reconverti avec succès 800+ personnes depuis 2008.
Pour y arriver, j'offre mon sens de l'écoute, une expertise reconnue de plusieurs années et des outils scientifiques.
  • Formateur d'adultes depuis 2006.
  • Conseiller en insertion professionnelle à partir de 2008.
  • Missions de recrutement de 2009 à 2014.
  • Réalisation d’un doctorat en psychologie de 2012-2016.
  • Entrepreneur à son compte depuis 2016.

Vous avez des questions sur votre parcours professionnel ? 

Je suis là pour vous apporter des réponses.

En découvrir plus à propos de Julien Thomas

D'autres ressources peuvent vous intéresser

Qu’est-ce que le flow ?
Comment trouver un sens à sa vie grâce à la logothérapie ?
Ralentir pour Mieux Vivre : Résumé du Livre ‘Éloge de la Lenteur’ | Mouvement Slow
 Vous aimeriez rajouter quelque chose ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}