• Accueil
  • /
  • Blog
  • /
  • Je suis nul au travail : comment m’en sortir ?

Je suis nul au travail : comment m’en sortir ?

Ce n’est pas parce qu’une entreprise vous a embauché(e) il y a plusieurs semaines, mois, voire années pour un job… que vous étiez forcément le bon choix.

Et quelque chose me dit que si vous lisez cet article de blog, c’est qu’une partie de vous a le sentiment – voire la certitude – d’être nul au travail...

D’être un imposteur.

Et que cette idée commence à attaquer sérieusement votre moral.

C’est ce sujet que nous allons adresser dans les lignes qui suivent : analyser ces sentiments de décalage professionnel et d’incompétence.

Avec, à la clé, des conseils pour enfin savoir quoi faire de votre vie !


Le sentiment de décalage professionnel : un mal commun

😔 On va commencer par poser les choses clairement : chacun d’entre nous, à un moment ou à un autre de sa carrière, peut ressentir cette désagréable impression de ne pas être à sa place.

De penser (si l’on reste poli) "je suis nul au travail"… ou (si l’on est plus fleuri) "je suis une énorme m**de et je n’ai rien à faire dans ce taf".

Ce sentiment d’incompétence, loin d’être rare, est souvent le signe d’un décalage entre ce que nous faisons et ce que nous aspirons réellement à faire.

L’alignement professionnel : la clé de l’épanouissement

Si votre travail n’était qu’un simple gagne-pain, ça se saurait.

Parce qu’en fait, votre travail devrait être bien plus.

Votre travail devrait être une source d’épanouissement et de réalisation personnelle.

Trouver une profession en adéquation avec vos véritables compétences et vos passions profondes est essentiel !

C’est souvent la clé d’une vie professionnelle enrichissante, où chaque jour apporte son lot de satisfactions et de succès.

En bref, ce qui permet à tout le monde de se sentir à sa hauteur.

Comprendre le sentiment d’incompétence

🎭 Ce postulat posé, voyons comment arrêter et examiner d’où provient ce sentiment d’incompétence ou ce syndrome de l’imposteur … pour pouvoir y remédier efficacement !

Les origines possibles

Pour dépasser le sentiment d’incompétence, il faut d’abord en identifier les causes "racines", qui peuvent être multiples et variées, et qui vont souvent affecter la confiance en soi au niveau professionnel.

Un mauvais choix de carrière

Il arrive que des individus s’orientent vers une profession non pas par vocation, mais par hasard, nécessité ou même méconnaissance de soi.

Lorsque nous choisissons une voie qui ne reflète pas nos valeurs, nos intérêts ou nos talents, l’inévitable sentiment d’incompétence peut s’installer.

Il est alors parfois difficile d’admettre que le choix initial était erroné.

Pourtant, il est essentiel de le reconnaître pour pouvoir avancer !

Des pressions sociales et familiales

Imaginez : vous êtes devenu trader à Wall Street parce que c’est ce que voulaient vos parents… alors que votre ambition à vous, c’était de devenir moine bouddhiste.

Bon, sans aller jusqu’à de tels extrêmes, on peut dire que vivre pour répondre aux attentes des autres peut conduire à un écart entre notre réalité professionnelle et nos aspirations profondes.

Parfois, pour satisfaire une famille, une culture ou une tradition, on se retrouve dans un métier qui ne nous correspond pas.

Ces pressions extérieures peuvent étouffer nos véritables désirs et générer un sentiment persistant d’inadéquation et, par-là, renforcer la peur de ne pas être à la hauteur.

Une évolution de poste ou d’entreprise

Si vous êtes familier de ce blog, vous avez pu y lire à quelques reprises (bon d’accord : à plein de reprises) que le monde professionnel est en constante évolution.

Mais si je le répète autant, c’est d’abord parce que c’est vrai, mais aussi et surtout parce que ces changements impactent les emplois et, in fine, les gens qui exercent ces emplois !

Oui oui, je parle de vous.

Un poste qui était autrefois stimulant peut, avec le temps, se transformer à cause de nouvelles technologies, de changements managériaux ou d’une évolution dans la mission de l’entreprise.

Cette dynamique peut créer un décalage entre le collaborateur et son rôle, conduire à un sentiment d’incompétence, et augmenter une certaine peur des erreurs.

Les signes d’une inadéquation avec son travail

Reconnaître les signes d’une inadéquation professionnelle est le premier pas vers la résolution de ce malaise.

Un point essentiel pour commencer à envisager une situation meilleure !

Une démotivation constante

Chaque matin, lorsque votre réveil sonne, vous entrez dans une lutte acharnée pour vous motiver ?

Et ce, même en ayant programmé votre chanson préférée de Dua Lipa ou Georges Brassens (j’essaie de brasser large pour ne froisser aucun goût) ?

Ne cherchez pas plus loin : c’est un signe indéniable.

La passion et l’enthousiasme sont souvent les moteurs de notre efficacité professionnelle.

En leur absence, non seulement la qualité du travail peut en pâtir, mais la satisfaction personnelle également, ce qui mène immanquablement à un manque d’énergie et d’engagement.

Un sentiment d’inefficacité

Avoir l'impression de ne jamais accomplir suffisamment, de stagner ou de ne pas contribuer à la bonne échelle peut être écrasant.

Ce sentiment d’inefficacité est souvent le reflet d’une inadéquation entre les compétences d’une personne et les exigences de son poste.

Il ne s’agit pas d’une incapacité intrinsèque, mais bien d’une discordance entre l’individu et son environnement professionnel.

Une situation qui soulève souvent des doutes sur sa propre valeur…

Du stress et de l’anxiété liés aux tâches professionnelles

Au-delà du stress "normal" lié aux échéances ou aux défis du travail, un stress chronique, une anxiété constante ou une peur de l’échec peuvent être les témoins d’un profond malaise professionnel.

Lorsque ces sentiments sont omniprésents, ils signalent souvent un problème plus profond d’adéquation avec le poste ou l’entreprise.

Un formidable (et funeste) cocktail pour exacerber le syndrome de l’imposteur…

Si vous avez les mains légèrement moites en lisant ce dernier paragraphe, c’est peut-être que vous êtes directement concerné !

Accepter et reconnaître ses sentiments

🙏 C’est bien beau de conceptualiser ces sentiments d’inadéquation et d'incompétence… mais encore faut-il les reconnaître et les accepter quand c’est vous qu’ils touchent directement !

Car les accepter est une étape nécessaire pour entamer le chemin vers le changement.

Un début essentiel pour toute transformation personnelle !

L’importance de l’auto-évaluation

Même si c’est intimidant, s’engager dans un processus d’auto-évaluation est une étape capitale pour quiconque se sent incompétent au travail.

Concrètement, il s’agit de s’interroger profondément sur ses expériences, ses émotions et ses aspirations.

Qu’est-ce qui vous motive réellement ?

Quelles activités vous rendent heureux ?

Quelles tâches vous semblent insurmontables et pourquoi ?

Ces questions (et beaucoup, beaucoup d’autres encore) sont vitales pour déceler l’origine de votre malaise et, au final, retrouver votre voie.

Ne pas s’identifier à ses échecs

Dans une culture souvent axée sur la réussite et la performance, s’identifier à ses échecs professionnels est une erreur commune mais dévastatrice.

Il est vraiment primordial de séparer votre estime de soi de vos réussites ou échecs au travail !

Un projet qui s’effondre, une présentation qui ne se passe pas comme prévu, un retour négatif : tout ça, ce ne sont que des facettes d’une expérience plus vaste.

Elles ne définissent pas votre identité : un point à comprendre pour maintenir la confiance en soi !

La question de la reconversion professionnelle

🤘 J’adore la chanson Should I Stay or Should I Go des Clash.

Pour ceux qui ont étudié le japonais en LV1, ça veut dire : "dois-je rester ou dois-je partir" ?

Eh bien ce tube punk illustre parfaitement notre prochaine partie !

Vous avez l’authentique sensation d’être nul dans votre job et que la seule solution est d’en changer ?

Envisager une reconversion professionnelle peut avoir des allures de montagne insurmontable, impossible à gravir.

Pourtant, c’est souvent le chemin vers un épanouissement réel et durable, une idée qui mérite réflexion et action.

Et je sais de quoi je parle !

Pourquoi envisager une reconversion

Une reconversion professionnelle est parfois nécessaire pour aligner sa vie professionnelle sur ses valeurs, ses compétences et ses passions.

Voici quelques points pour vous convaincre !

Pour l’épanouissement personnel

La réalisation de soi passe souvent par un travail qui nous passionne et nous permet de nous sentir utiles.

Se reconvertir, c’est l’occasion de se reconnecter à ses aspirations profondes, d’exercer un métier qui fait sens et qui apporte une réelle satisfaction au quotidien.

Travailler dans un domaine qui nous passionne peut transformer notre perception du travail, et le faire passer d’une simple obligation à une véritable vocation.

Pour une adéquation entre compétences et métier

Il n’est pas rare de découvrir, au fil du temps, des compétences ou des talents qui n’étaient pas exploités dans notre métier initial.

Une reconversion permet de se réorienter vers une profession en meilleure adéquation avec ces compétences, et d’assurer ainsi une meilleure efficacité et une plus grande satisfaction professionnelle.

Un point essentiel pour se sentir compétent et apprécié !

Pour la recherche d’un équilibre entre vie professionnelle et vie privée

Le bien-être au travail ne se limite pas aux heures passées au bureau.

En d’autres termes, c’est super d’aimer son taf… mais c’est bien aussi que ce super taf vous laisse suffisamment de temps libre pour profiter de vos loisirs et de vos proches.

Il est donc essentiel de pouvoir concilier sa vie professionnelle avec sa vie personnelle.

Envisager une reconversion peut être l’opportunité de trouver un métier qui offre un meilleur équilibre, que ce soit en termes d’horaires, de mobilité ou de pression.

Un aspect souvent négligé dans le choix d’un emploi !

Les étapes de la reconversion

La reconversion professionnelle est un processus qui requiert réflexion, planification et action.

Voici quelques grandes étapes que vous pouvez suivre en fonction de votre profil et de vos aspirations pour réussir votre transition !

Le bilan de compétences

C’est souvent la première étape d’une reconversion.

Il permet d’identifier vos compétences, vos talents, mais aussi vos aspirations et vos valeurs.

En faisant ce bilan, vous pouvez définir plus clairement le type de métier qui pourrait vous correspondre et exploiter au mieux vos atouts.

L’exploration des métiers

Une fois votre bilan réalisé, il est essentiel de vous informer sur les métiers qui pourraient correspondre à vos aspirations.

Ce que ça implique ?

Des recherches, des rencontres avec des professionnels du secteur, voire des immersions professionnelles pour mieux comprendre le quotidien de ces métiers.

La formation nécessaire

Enfin, il est parfois nécessaire de se former pour accéder à un nouveau métier.

Cette étape peut varier en durée et en intensité selon la profession visée.

C’est aussi l’opportunité de se remettre à jour sur certaines compétences, d’apprendre… et de grandir !

Démarrer votre reconversion professionnelle

 🙂  Décidé(e) à sauter le pas, quel que soit votre âge ?

Vous l’avez compris : mon métier est d’aider les professionnel(le)s de France et de Belgique à trouver leur voie grâce à l’ikigai.

Voici comment.

Une formation pour les professionnel(le)s qui veulent changer à tout âge

Contrairement à l’écrasante majorité des "conseillers" et autres "coachs" qui pullulent sur le web, je n’oublie pas le plus fondamental des éléments : je vous aide à inscrire votre projet professionnel dans un projet de vie global, qui prend en compte toutes les facettes de votre personnalité.

Comment je m’y prends ?

J’ai mis au point une formation appelée Bilan de compétences Ikigai.

À l’issue de cette formation, intégralement finançable par votre Compte personnel de formation (CPF) si vous exercez dans le marché du travail français :

  1. vous saurez ce qui vous fait vibrer et vous donne de l'énergie pour déplacer des montagnes

  2. vous serez sûr(e) de vous et de vos choix de vie, comme jamais auparavant

  3. vous mettrez le doigt sur de nouvelles opportunités pour augmenter vos revenus rapidement

  4. vous vous sentirez à votre place grâce à un métier qui a du sens et dans lequel vous êtes acteur(rice) de votre vie

Un accompagnement sur-mesure car tout le monde est différent

À travers cette formation, c’est un accompagnement individualisé que je vous propose.

Et au préalable, je vous délivre des informations personnalisées gratuitement et sans aucun engagement de votre part.

Tous les détails de la formation pour trouver votre voie

Accompagnement personnel et suivi inclus


Cet article en résumé :

Résumé de l’article Je suis nul au travail

Mes autres articles sur la reconversion professionnelle

🤓 Ma mission de psychopédagogue-formateur m’a amené à croiser de nombreux profils issus de métiers divers.

Ils m’ont inspiré plusieurs articles, dont voici quelques exemples dans lesquels vous vous retrouverez peut-être :

5/5 - (3 votes)

Article mis à jour le : 23/04/2024

Cet article vous a plu ? Moi, c'est Julien Thomas.

Psychopédagogue et chercheur spécialisé dans l'orientation. J'ai été publié chez plusieurs Editeurs scientifiques comme Routledge ou Elsevier.

Mais au delà des diplômes, ce qui m'intéresse c'est ce qu'il y a d'unique chez vous qui cherchez votre véritable voie pour trouver et décrocher le job qui vous correspond le plus !

C'est sur ce principe fondateur que j'ai orienté ou reconverti avec succès 800+ personnes depuis 2008.
Pour y arriver, j'offre mon sens de l'écoute, une expertise reconnue de plusieurs années et des outils scientifiques.
  • Formateur d'adultes depuis 2006.
  • Conseiller en insertion professionnelle à partir de 2008.
  • Missions de recrutement de 2009 à 2014.
  • Réalisation d’un doctorat en psychologie de 2012-2016.
  • Entrepreneur à son compte depuis 2016.

Vous avez des questions sur votre parcours professionnel ? 

Je suis là pour vous apporter des réponses.

En découvrir plus à propos de Julien Thomas

D'autres ressources peuvent vous intéresser

Reconversion : les Clés pour Dépasser ses Peurs
Faut-il changer de job pour être heureux ?
Pourquoi Faire un Récit de Vie pour Trouver sa Voie Professionnelle
Pourquoi entamer sa reconversion professionnelle à 40 ans et comment la réussir
{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}