Je ne veux plus être manager

« Un chef, c’est fait pour cheffer ». Cette tautologie attribuée à l’ancien président français Jacques Chirac peut aussi se décliner aux managers… faits pour manager.

Mais qu’en est-il des managers qui, justement, ne veulent plus manager ? Ceux qui, parmi les quelque 3 000 000 de professionnel(le)s exerçant en France (selon une estimation de l’institut de sondages OpinionWay), n’ont plus goût à ce métier et souhaitent en changer ?

Dans cette page, je vais vous montrer comment mettre à profit l’expérience acquise et les qualités développées au cours de votre carrière pour réussir votre reconversion, en vous aidant du concept de l’ikigai.

Les difficultés du métier de manager

🤕 Selon l’étude d’OpinionWay conduite en 2017, si 85 % des managers disent aimer manager, 22 % seulement déclarent vraiment aimer leur fonction. Parmi les sources de frustration citées : la gestion des tensions au sein de l’équipe, la lutte contre les habitudes, la résistance au changement…

Voici quelques-unes des difficultés que m’ont confiées les manageuses et managers que j’ai pu accompagner.

Pression constante

C’est un peu l’essence même du job : le rôle d'un manager nécessite de prendre régulièrement des décisions cruciales qui, par définition, vont avoir un impact sur l’équipe et l’entreprise.

C’est peu dire qu’une telle responsabilité peut engendrer un stress élevé… surtout si les résultats attendus ne sont pas atteints en dépit de vos efforts.

Gestion des conflits

La manageuse ou le manager se retrouve en première ligne lorsqu’il s'agit de résoudre des différends entre collaborateurs. Trancher, jouer les médiateurs : ça fait partie intégrante du boulot, mais ça n’en reste pas moins émotionnellement éprouvant.

Maintenir la cohésion d’une équipe tout en résolvant les problèmes, c’est éreintant !

Équilibre précaire entre vie professionnelle et personnelle

Que vous soyez ou pas cadre, que vous occupiez une responsabilité hiérarchique ou que vous soyez manager de projet, il y a fort à parier que votre métier implique des aléas directement liés à votre emploi du temps.

Je traduis : horaires irréguliers, urgences à gérer hors des heures de bureau… Ne plus réussir à dessiner une ligne franche entre vie professionnelle et vie intime constitue un motif plus que légitime de lassitude et, au final, de démission.

Attentes élevées

42 % des gestionnaires sondés par OpinionWay ont déclaré trouver leur environnement de travail plus contraint, plus exigeant qu’avant.

De fait : les managers que j’ai accompagnés m’ont confié ne plus supporter d’être soumis à des attentes souvent élevées, que ce soit par la direction, les clients ou l'équipe. Répondre à toutes ces attentes simultanément demande un sacré talent de coordination…

Adaptation constante

Le monde des affaires évolue vite. À la question « Estimez-vous qu’être manager est aujourd’hui plus facile ou plus difficile qu’à vos débuts ? », 33 % des sondés répondent plus facile, 40 % ni l’un ni l’autre, mais 27 % plus difficile.

Ce qui justifie ce dernier vote ? Les managers doivent s'adapter aux changements technologiques, réglementaires ou de marché, tout en veillant à la formation et à l'adaptation de leur équipe. Et ce, régulièrement.

Les qualités acquises grâce au métier de manager

💪 Parmi le millier de gestionnaires sondés en 2017, 29 % se déclarent comme particulièrement empathiques, 18 % comme dévoués, ou encore 17 % comme leaders aguerris. Autant d’atouts que vous avez pu vous-même développer au cours de votre carrière de responsable – et qui vous seront très utiles pour la suite.

Florilège de ces qualités !

Leadership

Décider des orientations, savoir prendre des décisions, s’orienter vers l’action : tant de rimes qui forgent l’ADN même du métier. Les managers apprennent à guider, à inspirer et à motiver une équipe vers un objectif commun.

Bref, vous avez appris à développer une vision claire et la capacité à influencer positivement les autres !

Résolution de problèmes

Bon, n’exagérons rien : les « défis » ne sont peut-être pas quotidiens… mais je suis sûr qu’ils ont quand même une grosse récurrence.

Grâce à eux, vous avez affiné votre capacité à analyser des situations complexes et à trouver des solutions efficaces. Une "skill" précieuse !

Communication efficace

Si les gestionnaires bossaient en ermite dans leur coin, sans contact avec les autres, ça se saurait…

En tant que manageuse ou manager, vous avez perfectionné votre capacité à communiquer clairement, que ce soit pour déléguer des tâches, présenter des projets ou négocier avec des partenaires.

Gestion du temps

L’étude d’OpinionWay montre que le manque de temps constitue l’un des éléments jugés les plus frustrants par les managers, notamment dans les PME où il arrive en tête. 

Pour composer avec de multiples tâches et responsabilités, vous avez appris à prioriser et à organiser votre emploi du temps de manière optimale. Or, tout le monde n’en est pas capable… mais ça, vous l’aviez sûrement remarqué.

Empathie

Écoute, respect, exemplarité, confiance et pédagogie : telles sont les cinq valeurs cardinales les plus citées au rang des qualités essentielles du manager au 21e siècle.

En gérant diverses personnalités et en résolvant des conflits, vous avez développé une compréhension profonde des besoins et des préoccupations des autres. Une caractéristique qui vous restera utile !

Reconversion : les métiers proches du management

🤝  Animation d’équipe, pilotage d’activité, développement des collaborateurs : vers quels métiers vous tourner pour utiliser vos acquis sans pour autant opérer un virage à 180 degrés ?

Liste – absolument pas exhaustive – de pistes !

Consultant en management

Fort de son expérience, l’ancien manager peut conseiller d'autres entreprises sur la gestion et la stratégie. Pour cela, une formation complémentaire peut être envisagée dans des écoles de commerce ou via des certifications spécifiques.

Responsable de la communication interne

Un manager comprend l’importance d’une communication fluide au sein d’une organisation. En pivotant vers un rôle centré sur la communication interne, vous pouvez garantir que les informations circulent correctement, en renforçant ainsi la culture et la cohésion de l'entreprise.

Formateur d’entreprise

Et si vous utilisiez votre savoir-faire en management pour former de futurs leaders ? Pour arriver à vos fins, une formation en pédagogie pour adultes sera la bienvenue.

Responsable des ressources humaines

Est-ce que vous avez pensé à transférer vos compétences en gestion des personnes au département RH ? Si oui, des diplômes en ressources humaines ou en psychologie du travail peuvent être bénéfiques.

Coach professionnel

La vocation d’une ou d’un coach est d’accompagner les individus dans leur développement professionnel, autrement dit tout ce qui a trait à la volonté d’effectuer un travail sur soi. Rien qui vous sera totalement étranger si vous êtes issu(e) d’une carrière à manager !

Les autres secteurs où mettre à profit vos qualités de manager

🔎  Envie de tirer un trait radical sur tout ce qui touche de près ou de loin au management ? Rassurez-vous : avec les bons outils et un accompagnement pertinent, c’est aussi possible.

Je vous souffle quelques secteurs d’activité dans lesquels vous pourriez vous épanouir ; là aussi, à pur titre d’information, uniquement pour vous montrer combien est large votre champ des possibles !

Médiation et négociation

Votre capacité à résoudre les conflits et à communiquer peut être mise à profit en tant que médiateur ou négociateur. Des formations en médiation ou négociation sont disponibles dans de nombreuses institutions, en France comme en Belgique.

Organisations à but non lucratif

Ces organisations recherchent souvent des leaders capables de motiver des équipes avec des ressources limitées. Ou, pour le dire plus trivialement : faire plus… avec moins. Par où commencer ? Par exemple vous pourriez déjà vous rapprocher directement des ONG puis envisager une formation en gestion des ONG.

Recruteur

La reconversion d'un ancien manager en recruteur est tout à fait réalisable, car les compétences acquises en gestion d'équipe, la connaissance de l'entreprise, le réseau professionnel, les aptitudes en communication, l'évaluation des performances et la capacité à fixer des objectifs sont des atouts précieux pour réussir à mieux cibler les candidats qui correspondent à l'entreprise et à ses objectifs. Une formation spécifique en recrutement peut compléter cette transition professionnelle.

Événementiel

Votre expérience en tant que manager vous a doté(e) de compétences essentielles en matière de planification, d'organisation, de gestion du temps et de communication. Autant de compétences cruciales dans le monde de l'événementiel ! Que ce soit pour organiser des salons professionnels, des mariages, des concerts ou des expositions, votre capacité à diriger une équipe et à gérer plusieurs tâches simultanément serait un atout majeur.

Tourisme et hôtellerie

L'industrie du tourisme et de l'hôtellerie est centrée sur la prestation de services, où la satisfaction du client est primordiale. En tant que manager, vous avez déjà une solide expérience dans la gestion d'équipes, la résolution de problèmes en temps réel et la garantie d'une expérience client optimale. Pour vous adapter plus efficacement à ce secteur, vous pourriez envisager une formation dans une école spécialisée en hôtellerie ou en gestion du tourisme.

Après le management : trouver sa voie grâce à l’ikigai

🛣️  Vous vous êtes reconnu(e) dans une ou plusieurs des caractéristiques que j’ai listées tout au long de cette page ? Si vous êtes prêt(e) à changer de voie et à enfin trouver celle qui, après le management, répondra pleinement à vos attentes, alors je suis ravi de vous familiariser avec l’ikigai !


Ce qu’est l’ikigai… et ce qu’il n’est pas

L’ikigai est un concept holistique, c’est-à-dire qu’il s'intéresse au sujet dans sa globalité. Connu au Japon depuis des siècles, l'ikigai vous permet de trouver votre véritable essence… ou raison de vivre.

Sur internet, il est très souvent représenté par un schéma constitué de quatre cercles croisés :

1.   ce que vous aimez : qu'est-ce qui vous motive et vous donne envie de bouger ?

2.   ce que vous savez faire : quelles sont vos forces et vos expériences professionnelles ?

3.   ce pour quoi vous pouvez être payé(e) : quelles sont, de manière réaliste, les possibilités de carrière qui pourraient vous offrir un revenu stable ?

4.   ce dont le monde a besoin : quels sont les problèmes que vous aimeriez résoudre ?

En trouvant l'intersection de ces quatre domaines, vous seriez en mesure d’identifier votre ikigai et, ainsi, être automatiquement guidé(e) vers une carrière satisfaisante et épanouissante…

Je préfère vous le dire tout de suite : si ce schéma a eu le mérite de populariser le concept d’ikigai, il n’en demeure pas moins outrageusement simpliste ! (et surtout plagié sur un schéma qui n'a rien à voir avec l'ikigai...)

Car tout au long de ma carrière de formateur et de chercheur à l'université, j'ai compris un truc essentiel dans ma propre pratique de l’ikigai : il est bien un concept psychologique mais il est aussi une philosophie de vie qu'il faut pouvoir comprendre au travers de la culture japonaise. L'un ne va pas sans l'autre.

Et autant vous dire que ces 7 années passées à la fac de psycho m'ont pas mal aidé à comprendre toutes les finesses de ce concept si unique.

Parce que l’ikigai comprend plusieurs dimensions psychologiques qui synthétisent parfaitement les différents besoins humains pour vous permettre d'identifier puis d'harmoniser ce qui est porteur de joie et de sens dans votre vie... et d'en faire éventuellement une activité professionnelle.

Comment trouver son ikigai ?

Trouver son ikigai, ou plutôt ressentir son ikigai, ça commence par adopter le bon état d’esprit (psychologie toujours) pour trouver sa voie.

C'est-à-dire ? Oser chercher son ikigai même si on ne sait pas où on va, dépasser ses croyances limitantes (j'en avais moi aussi, je vous rassure) et cheminer avec confiance vers la découverte de votre ikigai.

Un point de départ ? Vous pouvez commencer par identifier vos « passions ». C’est-à-dire ce qui vous fait réellement vibrer, qui suscite votre enthousiasme et votre créativité. Attention : vous devez distinguer vos intérêts profonds des simples hobbies… Un petit numéro d’équilibriste !

Au-delà de vos « passions », vous pouvez ensuite chercher à mettre le doigt sur vos talents naturels (et pas uniquement des compétences que vous aurez couchées à la va-vite sur votre CV pour impressionner un recruteur).

Avec un objectif final en ligne de mire : mettre en valeur dans le bon contexte ces talents uniques que vous possédez pour qu’ils vous permettent d'exprimer enfin votre potentiel !

Et un autre gros morceau : comment identifier ses valeurs personnelles ? Parce que c'est en connaissant précisément vos valeurs et la manière dont vous les exprimez que vous pourrez redonner un sens profond à votre vie et être aligné avec votre nouveau job.

Un bon conseil : ne parasitez pas la recherche de votre ikigai par des questions liées à l'argent (comment vais-je vivre de mon ikigai, que puis-je pratiquer comme ikigai pour gagner de l'argent...) Toutes ces questions trouveront plus facilement des réponses dès lors que vous aurez déjà identifié votre ikigai. 😉

Démarrer votre reconversion professionnelle

 🙂  Décidé(e) à laisser le management derrière vous et besoin d’aide pour vous reconvertir ? Mon métier est d’aider les professionnel(le)s de France et de Belgique à trouver leur voie grâce à l’ikigai. Voici comment.

Une formation pour tous les managers… qui ne veulent plus être manager

Contrairement à l’écrasante majorité des « conseillers » et autres « coachs » qui pullulent sur le web, je n’oublie pas le plus fondamental des éléments : je vous aide à inscrire votre projet professionnel dans un projet de vie global, qui prend en compte toutes les facettes de votre personnalité.

Comment je m’y prends ?

J’ai mis au point une formation appelée Bilan de compétences Ikigai.

À l’issue de cette formation, intégralement finançable par votre Compte personnel de formation (CPF) si vous exercez dans le marché du travail français :

  1. vous saurez ce qui vous fait vibrer et vous donne de l'énergie pour déplacer des montagnes
  2. vous serez sûr(e) de vous et de vos choix de vie, comme jamais auparavant
  3. vous mettrez le doigt sur de nouvelles opportunités pour augmenter vos revenus rapidement
  4. vous vous sentirez à votre place grâce à un métier qui a du sens et dans lequel vous êtes acteur(rice) de votre vie

Un accompagnement sur-mesure car tout le monde est différent

À travers cette formation, c’est un accompagnement individualisé que je vous propose. Et au préalable, je vous délivre des informations personnalisées gratuitement et sans aucun engagement de votre part.

Tous les détails de la formation pour trouver votre voie

Accompagnement personnel et suivi inclus


Cet article en résumé :

Résumé du guide de reconversion pour ne plus être manager

Vos autres voies de reconversion

🤓 Vous exercez actuellement un métier autre que celui de manager et songez à vous reconvertir ? Découvrez mes autres guides :

4.7/5 - (4 votes)

Article mis à jour le : 20/10/2023

Cet article vous a plu ? Moi, c'est Julien Thomas.

Psychopédagogue et chercheur spécialisé dans l'orientation. J'ai été publié chez plusieurs Editeurs scientifiques comme Routledge ou Elsevier.

Mais au delà des diplômes, ce qui m'intéresse c'est ce qu'il y a d'unique chez vous qui cherchez votre véritable voie pour trouver et décrocher le job qui vous correspond le plus !

C'est sur ce principe fondateur que j'ai orienté ou reconverti avec succès 800+ personnes depuis 2008.
Pour y arriver, j'offre mon sens de l'écoute, une expertise reconnue de plusieurs années et des outils scientifiques.
  • Formateur d'adultes depuis 2006.
  • Conseiller en insertion professionnelle à partir de 2008.
  • Missions de recrutement de 2009 à 2014.
  • Réalisation d’un doctorat en psychologie de 2012-2016.
  • Entrepreneur à son compte depuis 2016.

Vous avez des questions sur votre parcours professionnel ? 

Je suis là pour vous apporter des réponses.

En découvrir plus à propos de Julien Thomas

D'autres ressources peuvent vous intéresser

Reconversion : les Clés pour Dépasser ses Peurs
Faut-il changer de job pour être heureux ?
Pourquoi Faire un Récit de Vie pour Trouver sa Voie Professionnelle
Tout pour réussir sa reconversion professionnelle à 30 ans sans prise de tête
{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}