Je ne veux plus être commercial

Ah, cette bonne vieille « fibre commerciale »… On a dû vous la rabâcher, cette expression : elle fait référence à une supposée inclinaison naturelle ou à un talent inné pour l’art de vendre des produits ou des services. Avoir « la fibre commerciale », c’est témoigner d’une excellente capacité à communiquer, à persuader, à comprendre les besoins des clients, et à établir des relations de confiance.

Mais que faire quand cette fibre, eh bien… vous l’avez perdue, voire ne l’avez jamais eue ?

Dans cette page, je vais vous montrer comment mettre à profit l’expérience acquise et les qualités développées au cours de votre carrière de commercial(e) pour réussir votre reconversion, en vous aidant du concept de l’ikigai.

Les difficultés du métier de commercial

🤕 En 2018, selon les derniers chiffres publiés par l’Insee, la moitié des 3,5 millions d’actifs du commerce et de l’artisanat commercial en France exerçait des métiers spécifiquement commerciaux. Parmi ces 1 et demi à 2 millions de professionnels, je parie que tous ont rencontré au moins l’une des difficultés qui suivent.

La pression constante des objectifs

Les objectifs chiffrés dictent (très) souvent le rythme de travail d'un commercial. Alors certes, tous les métiers ont leur part d’objectifs à remplir : l’enseignant a un programme à respecter, le graphiste doit livrer ses créas à temps…

Mais pour le commercial, la nécessité d’atteindre voire même de surpasser ces ambitions peut conduire à une pression incessante, à des journées prolongées et, in fine, à une anxiété accrue. Cet environnement hautement compétitif, où chaque vente compte, peut vraiment être épuisant mentalement et physiquement – surtout quand le marché est difficile.

Le rejet et les critiques fréquents

L'un des aspects les plus éprouvants du métier est le taux élevé de rejet. Avec tout le respect que je vous dois, qui parmi vous peut se vanter d’avoir récolté plus de « oui » qu’essuyé plus de « non » ?

La vérité, c’est que pour chaque vente conclue ont précédé de nombreux échecs et refus. Et de surcroît, les commerciaux doivent parfois faire face à des critiques directes ou même à l'hostilité des clients, ce qui demande une forte résilience émotionnelle.

La solitude du terrain

En 1962 est sorti un beau film britannique appelé The Loneliness of the Long Distance Runner, fidèlement traduit en français par « La Solitude du coureur de fond ». Si vous avez l’impression, dans votre quotidien de commercial, d’en tourner un pâle remake, vous n’êtes pas un cas isolé…

Être sur la route ou en rendez-vous signifie, par essence, de longues heures loin du bureau ou de la maison. Cette solitude, couplée aux pressions du travail, peut conduire à un sentiment d'isolement. Et bien que tout dépende de la structure de l'entreprise dans laquelle vous évoluez, vous pouvez vous sentir loin de vos collègues ou de votre hiérarchie.

L’équilibre entre vie professionnelle et personnelle

En 2017, le droit à la déconnexion a fait son entrée dans le code du travail français. Mais dans les faits, nombreux sont les commerciaux qui ont du mal à déconnecter une fois leurs horaires dépassés.

Entre les voyages, les rendez-vous en dehors des heures ouvrables et les suivis clients, il peut être difficile de trouver l’harmonie entre le travail et la vie perso. Or, cet équilibre précaire peut affecter la santé mentale (oui, il faut savoir nommer les maux) et les relations familiales.

Une évolution professionnelle incertaine

Sur le papier, le poste de commercial peut offrir de belles récompenses. Mais dans la pratique, force est de constater que les possibilités d’évolution professionnelle ne sont pas toujours d’une clarté absolue.

Parmi vous, qui s’est déjà senti(e) bloqué(e), sans véritable opportunité de gravir les échelons ou d'explorer d'autres facettes du secteur ?

Les qualités acquises grâce au métier de commercial

💪 Quand on songe à se reconvertir, on a souvent cette impression que tous les talents qu’on a développés au cours des deux, dix, vingt dernières années dans son métier auront finalement été en vain. Franchement, il n’y a pas d’idée plus fausse que celle-là. Que vous ayez vendu des voitures ou des imprimantes, que vous ayez bossé en tant que technico-commercial, ingénieur commercial ou attaché commercial, vous avez emmagasiné mille qualités dont voici un échantillon (non-exhaustif, par définition !).

La capacité de persuasion

La persuasion est au cœur de la vente. Un commercial compétent sait comment formuler son argumentaire pour répondre aux besoins spécifiques de chaque client. Sans vous connaître personnellement, je parie que vous avez développé une fine intuition pour détecter les signaux, savoir quand pousser – et quand reculer – tout en établissant une relation authentique avec votre interlocuteur.

L’écoute active

Ça relève de la lapalissade, mais je vais quand même l’écrire : l’écoute est autrement plus complexe que le simple fait d’entendre. Elle nécessite une attention totale, une compréhension et une réaction adaptée. C'est une compétence essentielle pour un commercial qui doit saisir précisément ce que veut un client… et parfois même avant que ce dernier ne le sache lui-même !

La gestion du temps

Avec une multitude de clients à rencontrer, de produits à connaître et d'objectifs à atteindre, vous êtes probablement devenu expert(e) en matière de gestion du temps. Au cours des dernières années, il y a fort à parier que vous avez appris à maximiser chaque minute de votre journée pour gagner en productivité. Un talent qu’on aimerait bien que d’autres aient (oui, je fais allusion à ce pote systématiquement à la bourre)…

La résilience

La résilience, c’est l’aptitude d’un individu à se construire et à vivre de manière satisfaisante en dépit de circonstances traumatiques. Alors d’accord : le mot est fort, se faire raccrocher au nez par un prospect ne constituant pas nécessairement, et heureusement, un trauma insurmontable…

Mais quand même : face à l'adversité, un bon commercial ne se décourage pas. Après chaque refus ou obstacle, il ou elle trouve la force de continuer, convaincu qu'avec persévérance, le succès est à portée de main.

L’adaptabilité

Dans un environnement économique où les technologies, les attentes des clients et les dynamiques de marché changent à un rythme effréné, la capacité d'adaptation des commerciaux est cruciale.

En d’autres termes, votre succès ne repose pas uniquement sur votre savoir-faire initial, mais sur votre capacité à vous remettre en question, à assimiler de nouvelles informations, et à ajuster vos stratégies en temps réel. Belle qualité que celle-ci… et très recherchée dans le monde du travail. Et si vous êtes sur un site internet dédié à la reconversion professionnelle, c’est que vous n’en êtes pas dépourvu(e)…

Reconversion : les métiers proches du commerce

🤝  Contrairement aux idées reçues, qui dit reconversion ne dit pas nécessairement virage à 180 degrés. Pour parler plus trivialement, vous n’êtes pas obligé de passer du métier de commercial à celui de thanatopracteur ! De nombreuses branches partagent des points communs avec le commerce. Ou, en tout cas, plus de points communs que l’embaumement des corps…

Responsable de partenariats ou d’affiliation

Un responsable de partenariats cherche à établir et à gérer des relations stratégiques avec d'autres entreprises ou organisations. La capacité de comprendre les besoins des deux parties et de négocier des accords bénéfiques est essentielle. Une formation en gestion des affaires ou une expérience pertinente en B2B pourrait être avantageuse.

Conseiller en énergie

Avec l'accent mis sur les économies d'énergie et la durabilité, un conseiller en énergie travaille avec les particuliers ou les entreprises visant à recommander des solutions afin de réduire leur consommation. Un diplôme ou une formation en énergies renouvelables ou en développement durable serait un atout dans ce domaine.

Agent immobilier

À l'instar d'un commercial, l'agent immobilier crée des relations, évalue les besoins des clients et conclut des accords. Pour y parvenir, une licence en immobilier ou un BTS Professions Immobilières est idéal.

Responsable événementiel

Organiser des événements nécessite de la coordination, de la négociation avec divers fournisseurs et la capacité de comprendre les besoins des clients. Autant de compétences que possèdent souvent les commerciaux ! Un diplôme en communication ou en management événementiel est apprécié.

Formateur en techniques de vente

Et si vous utilisiez votre expérience commerciale non plus pour l’éprouver au quotidien mais pour l’enseigner et former les nouvelles générations ? Cela demande non seulement une solide expérience du terrain – que vous avez nécessairement ! –, mais aussi la capacité de transmettre vos connaissances de manière pédagogique.

Les autres secteurs où mettre à profit vos qualités de commercial

🔎  Un peu plus haut, j’ai tenté de vous persuader – et si je n’ai pas réussi, relisez la partie en question jusqu’à vous en convaincre ! – que vous aviez consciemment ou inconsciemment acquis des qualités majeures grâce à votre métier de commercial. Or, ces atouts vous seront précieux dans de nombreux secteurs. En voici quelques-uns, simplement pour vous donner une idée du champ des possibles.

Manager de projet

Quel que soit le secteur dans lequel il s’inscrit, chaque projet nécessite une gestion efficace, une coordination d'équipe, et une communication fluide. En gros, des compétences que vous avez a priori acquises pendant votre carrière de commercial.

Responsable des relations publiques

Dans cette branche, vous gérez la communication entre une organisation et ses publics. Avec les compétences relationnelles bâties pendant l’exercice du commerce, vous serez à n’en point douter en mesure de construire et de maintenir une image positive. Un master en communication ou relations publiques vous préparera à bien jouer ce rôle.

Recruteur ou consultant en RH

Si vous choisissez de vous engager dans les ressources humaines, vous identifierez et attirerez les talents en mettant à profit vos compétences d'évaluation et de relation. Un master en RH ou une formation spécialisée vous fournira les outils nécessaires.

Consultant en développement personnel

Et si vous utilisiez votre empathie pour aider les autres à s’épanouir ? Attention : par « empathie », personne ne vous demande d’être Sœur Emmanuelle. Mais dans les faits, votre faculté intuitive de vous mettre à la place d'autrui et de percevoir ce qu'il ressent, couplée à vos compétences en communication, vous seraient d’une grande aide.

Coordinateur de projets associatifs

Dans le monde associatif, la capacité à mobiliser, à communiquer et à convaincre est essentielle. Un commercial reconverti peut utiliser ses compétences pour coordonner des événements, collecter des fonds ou sensibiliser le public à une cause. Une telle activité nécessiterait une bonne connaissance des dynamiques associatives et peut-être une formation spécifique en gestion de projets ou en coordination d'événements.

Après le commerce : trouver sa voie grâce à l’ikigai

🛣️  Vous vous êtes reconnu(e) dans une ou plusieurs des caractéristiques que j’ai listées tout au long de cette page ? Si vous êtes prêt(e) à changer de voie et à enfin trouver celle qui, après le commerce, répondra pleinement à vos attentes, alors je suis ravi de vous familiariser avec l’ikigai !

Ce qu’est l’ikigai… et ce qu’il n’est pas

L’ikigai est un concept holistique, c’est-à-dire qu’il s'intéresse au sujet dans sa globalité. Connu au Japon depuis des siècles, l'ikigai vous permet de trouver votre véritable essence… ou raison de vivre.

Sur internet, il est très souvent représenté par un schéma constitué de quatre cercles croisés :

1.   ce que vous aimez : qu'est-ce qui vous motive et vous donne envie de bouger ?

2.   ce que vous savez faire : quelles sont vos forces et vos expériences professionnelles ?

3.   ce pour quoi vous pouvez être payé(e) : quelles sont, de manière réaliste, les possibilités de carrière qui pourraient vous offrir un revenu stable ?

4.   ce dont le monde a besoin : quels sont les problèmes que vous aimeriez résoudre ?

En trouvant l'intersection de ces quatre domaines, vous seriez en mesure d’identifier votre ikigai et, ainsi, être automatiquement guidé(e) vers une carrière satisfaisante et épanouissante…

Je préfère vous le dire tout de suite : si ce schéma a eu le mérite de populariser le concept d’ikigai, il n’en demeure pas moins outrageusement simpliste ! (et surtout plagié sur un schéma qui n'a rien à voir avec l'ikigai,...)

Car tout au long de ma carrière de formateur et de chercheur à l'université, j'ai compris un truc essentiel dans ma propre pratique de l’ikigai :

L'ikigai est bien un concept psychologique mais aussi une philosophie de vie qu'il faut pouvoir comprendre au travers de la culture japonaise. L'un ne va pas sans l'autre.

Et autant vous dire que ces 7 années passées à la fac de psycho m'ont pas mal aidé à comprendre toutes les finesses de ce concept si unique.

Parce que l’ikigai comprend plusieurs dimensions psychologiques qui synthétisent parfaitement les différents besoins humains pour vous permettre d'identifier puis d'harmoniser ce qui est porteur de joie et de sens dans votre vie... et d'en faire éventuellement une activité professionnelle.

Comment trouver son ikigai ?

Trouver son ikigai, ou plutôt ressentir son ikigai, ça commence par adopter le bon état d’esprit (psychologie toujours) pour trouver sa voie.

C'est-à-dire ? Oser chercher son ikigai même si on en sait pas où on va, dépasser ses croyances limitantes (j'en avais moi aussi, je vous rassure) et cheminer avec confiance vers la découverte de votre ikigai.

Un point de départ ? Vous pouvez commencer par identifier vos "passions". C'est à dire ce qui vous fait réellement vibrer, qui suscite votre enthousiasme et votre créativité. Attention : vous devez distinguer vos intérêts profonds, des simples hobbies… Un petit numéro d’équilibriste !

Au-delà de vos "passions", vous pouvez ensuite chercher à mettre le doigt sur vos talents naturels (et pas uniquement des compétences que vous aurez couchés à la va-vite sur votre CV pour impressionner un recruteur). Avec un objectif final en ligne de mire : mettre en valeur dans le bon contexte ces talents uniques que vous possédez pour qu’ils vous permettent d'exprimer enfin votre potentiel !

Et un autre gros morceau :  comment identifier ses valeurs personnelles ? Parce que c'est en connaissant précisément vos valeurs et la manière dont vous les exprimez que vous pourrez redonner un sens profond à votre vie et être aligné avec votre nouveau job.

Un bon conseil, ne parasitez pas la recherche de votre ikigai par des questions liées à l'argent (Comment vais-je vivre de mon ikigai, que puis-je pratiquer comme ikigai pour gagner de l'argent,...) Toutes ces questions trouveront plus facilement des réponses dès lors que vous aurez déjà identifié votre ikigai. 😉

Démarrer votre reconversion professionnelle

 🙂  Décidé(e) à laisser le commerce derrière vous et besoin d’aide pour vous reconvertir ? Mon métier est d’aider les professionnel(le)s de France et de Belgique à trouver leur voie grâce à l’ikigai. Voici comment.

Une formation pour tous les commerciaux… qui ne veulent plus être des commerciaux

Je vous aide à inscrire votre projet professionnel dans un projet de vie global, qui prend en compte toutes les facettes de votre personnalité.

Comment je m’y prends ?

J’ai mis au point une formation appelée Bilan de compétences Ikigai. (finançable par CPF si vous vivez en France)

À l’issue de cette formation :

  1. vous saurez ce qui vous fait vibrer et vous donne de l'énergie pour déplacer des montagnes
  2. vous serez sûr(e) de vous et de vos choix de vie, comme jamais auparavant
  3. vous mettrez le doigt sur de nouvelles opportunités pour augmenter vos revenus rapidement
  4. vous vous sentirez à votre place grâce à un métier qui a du sens et dans lequel vous êtes acteur(rice) de votre vie

Un accompagnement sur-mesure car tout le monde est différent

À travers cette formation, c’est un accompagnement individualisé que je vous propose. Et au préalable, je vous délivre des informations personnalisées gratuitement et sans aucun engagement de votre part.

Tous les détails de la formation pour trouver votre voie

Accompagnement personnel et suivi inclus

Cet article en résumé :

Résumé du guide de reconversion pour ne plus être commercial

Nos autres voies de reconversion

🤓 Vous exercez actuellement un métier autre que celui de commercial et songez à vous reconvertir ? Découvrez mes autres guides :


Digiprove sealContenu protégé par Copyright © 2023
4.8/5 - (6 votes)

Article mis à jour le : 20/10/2023

Cet article vous a plu ? Moi, c'est Julien Thomas.

Psychopédagogue et chercheur spécialisé dans l'orientation. J'ai été publié chez plusieurs Editeurs scientifiques comme Routledge ou Elsevier.

Mais au delà des diplômes, ce qui m'intéresse c'est ce qu'il y a d'unique chez vous qui cherchez votre véritable voie pour trouver et décrocher le job qui vous correspond le plus !

C'est sur ce principe fondateur que j'ai orienté ou reconverti avec succès 800+ personnes depuis 2008.
Pour y arriver, j'offre mon sens de l'écoute, une expertise reconnue de plusieurs années et des outils scientifiques.
  • Formateur d'adultes depuis 2006.
  • Conseiller en insertion professionnelle à partir de 2008.
  • Missions de recrutement de 2009 à 2014.
  • Réalisation d’un doctorat en psychologie de 2012-2016.
  • Entrepreneur à son compte depuis 2016.

Vous avez des questions sur votre parcours professionnel ? 

Je suis là pour vous apporter des réponses.

En découvrir plus à propos de Julien Thomas

D'autres ressources peuvent vous intéresser

Reconversion : les Clés pour Dépasser ses Peurs
Faut-il changer de job pour être heureux ?
Pourquoi Faire un Récit de Vie pour Trouver sa Voie Professionnelle
Salaire et reconversion professionnelle : les dimensions financières du changement de carrière
{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}