• Accueil
  • /
  • Blog
  • /
  • 4 exercices pour trouver son Ikigai !

4 exercices pour trouver son Ikigai !

Quel est le sens de ma vie ? Qu'est-ce qui me rend heureux ? Où est ma place ? Quelle est ma voie ?  Voilà une vraie question existentielle que l'on se pose quelques fois, au tournant d'une page ou d'une autre... Et lorsque la vie professionnelle se dessine ou perd son sens, la question refait immanquablement surface !

Peut-être que vous pensez que vous vous êtes trompé de carrière ? Ou bien vous avez peur de vous lancer dans un projet qui ne vous convient pas ? Ou encore, vous aimeriez savoir ce qui vous anime, comprendre ce pour quoi vous êtes faites ? Enfin, vous recherchez votre vocation ?

Pour y répondre, vous êtes de plus en plus nombreux, étudiants, professionnels de tous les horizons ou encore jeunes entrepreneurs à vous intéresser à l'Ikigai, cette méthode  japonaise à fait ses preuves ! (en fait l'ikigai peut-être considéré à la fois comme un concept ou une philosophie de vie)

Vous découvrirez dans cet article 4 exercices pour trouver son ikigai.

L'ikigai, qu'est-ce que c'est exactement ?

S'il fallait résumer brièvement l'Ikigai, on pourrait parler d'un concept qui aide à trouver sa voie, qui nous donne une raison de nous lever chaque matin, sourire aux lèvres et dans la bonne humeur.

Devenu aussi tendance que le hygge, la recette danoise du bonheur, l'Ikigai est en réalité le secret des Japonais, pour mener une vie longue et heureuse.

L'Ikigai vient tout droit de de l'île d'Okinawa, l'une des régions du monde, perdue dans les eaux bleutées où les gens vivent le plus longtemps, et en bonne santé.

Leur mode de vie a fasciné de nombreuses personnalités et chercheurs, avant que l'on ne vienne à évoquer la philosophie de vie "Ikigai" !

Bien qu'il n'y ait pas de mots équivalents dans notre langue française, on pourrait traduire littéralement l'Ikigai, par vivre – réalisation de ce que l'on espère, pour ikiru et gai. Cette philosophie nous amène donc à trouver notre raison d'être, notre joie de vivre, de partir à la rencontre aussi, de notre idéal de vie.

Les japonais défendent l'idée que quel qu’il soit, nous avons toutes et tous un Ikigai, qu'il peut certes évoluer au fil de la vie, mais que nous devons toujours le rechercher, pour mieux nous épanouir, autant au travail qu'à la maison !

Utiliser l'ikigai pour trouver sa voie

Bien qu'il s'agisse initialement d'une philosophie de vie, l'Ikigai n'a pas manqué d'être adapté à l'univers professionnel, auquel d'ailleurs il se prête parfaitement...

Car face à un marché de l'emploi aussi bien diversifié, mais aussi instable, rien n'est plus compliqué que de trouver sa voie. Combien sommes-nous à nous rendre au travail chaque matin, en sachant pertinemment que nous ne sommes pas épanouis dans notre métier ?

Combien sommes-nous à assumer ce que l'on appelle des jobs alimentaires, en attendant de pouvoir exercer un métier qui nous convienne mieux ?

Enfin, sur les bancs de l'université, combien d'étudiants peinent à trouver leur orientation, face à un choix très compliqué qui demande de prendre bien des décisions importantes ?

La méthode du Ikigai devient alors un superbe outil pour découvrir son métier idéal, pour approcher sa voie et donc mieux se réaliser. Mais comment faire ?

Je vous explique ça dans ce qui suit !

4 exercices simples à tester pour trouver son ikigai !

 comment remplir son ikigai

Pouvant sembler futile à certains sceptiques, la quête de son ikigai est bien plus complexe qu'il n'y paraît. Il ne suffit pas de noter la réponse à quelques questions sur une feuille pour mieux se comprendre. Vous devez prendre le temps de vous replonger dans vos souvenirs, de vous regarder sans faux-semblants, prendre le temps de l'introspection, comme vous ne l'avez sans doute jamais fait jusqu'ici !

1. Explorer votre enfance...

Le plus souvent, vos talents, vos intérêts profonds et votre ikigai se sont manifestés au cours de votre enfance, de votre adolescence. Sans le savoir pleinement alors, vous avez approché votre idéal, il suffit alors de le retrouver.

Mais je sais, plus facile à dire qu'à faire.

On n'a pas toujours la capacité de retrouver nos lointains souvenirs, de révéler ce qui constitue le plus les éléments de notre personnalité et de faire la différence entre des anecdotes insignifiantes et les véritables indicateurs de notre ikigai

A une époque, je me suis retrouvé moi-même exactement face à ce problème.

Et j'ai finalement trouvé un moyen efficace d'y parvenir pendant mes années à l'université (comme quoi les études parfois ça sert)

Cette méthode facilite tout le processus de connaissance de soi et de découverte de votre ikigai. Certains mêmes découvrent leur ikigai tout de suite après avoir utilisé cette méthode. C'est tellement efficace, que je l'ai inclus dans le module 2 de "Trouvez votre ikigai"

En guise d'exercice préparatoire, ce que vous pouvez faire sinon c'est déjà penser à vous débarrasser des pensées limitantes de l'adulte que vous êtes, laissez parler la voix de l'enfant que vous étiez, sans jugement. Laissez tomber tous les "oui mais..." qui vous écartent aujourd'hui de vos désirs et motivations profondes.

Prenez ensuite une feuille et un stylo et replongez-vous dans vos souvenirs d'enfance.

Commencez par écrire 5 choses que vous aimiez faire lorsque vous étiez enfant, demandez-vous le plaisir ressenti par ces choses, et la manière dont elles étaient accueillies par votre entourage

Demandez-vous ensuite, si elles suscitent des regrets en vous...

2. Un exercice simple pour vivre le moment présent


L'un des piliers sur lesquels repose la découverte de l'ikigai c'est de retrouver la joie des choses simples (Mogi, 2018). (sans aucune référence aux pubs d'une célèbre marque de charcuterie de notre enfance)

Au cœur de cette démarche, on retrouve le concept de "pleine conscience" (se sentir présent) et de la curiosité dans tout ce que nous faisons.

Que l'on travaille sur une feuille Excel ou que l'on savoure une tasse de thé, l'ikigai et le sentiment de Flow peuvent être présents (Csikszentmihalyi, 2000 ; Mogi, 2018).

Donc aucune activité n'a plus de valeur qu'une autre en soi. La valeur de l'activité, c'est vous qui décidez de lui donner.

Ainsi, vous vous rendrez vite compte que rien n'est banal finalement et que vous pouvez trouver du plaisir même dans les choses les plus simples.

Retrouver le plaisir de certaines activités apparemment anodines que vous réalisez tous les jours peut vous rapprocher de votre ikigai afin que vous vous sentiez plus ancré dans le moment présent.

Un bon début serait de noter toutes les activités qui vous amènent dans un état de flow. (Il s'agit d'activités qui vous engagent si profondément que le temps passe vite et que vous vous sentez agréablement concentré, créatif et capable. Elles peuvent être liées à votre travail, vos loisirs, vos talents, vos relations interpersonnelles ou tout autre facteur). J'ai d'ailleurs écrit un article complet sur le Flow ici

3. Il est où le bonheur ?

Certains thérapeutes ou coachs vous conseillent de regarder ce qui vous rend jaloux!? En tant que psychopédagogue, je pense que c'est du grand n'importe quoi ! 

La jalousie est une émotion profondément négative et je vous conseillerai plutôt de démarrer votre recherche sur des bases plus saines.

Regardez plutôt ce que vous avez déjà, ce qui vous procure de la joie et de la satisfaction dans les activités que vous faites, c'est aussi un moyen très concret d'éprouver de la gratitude.

Regarder ce qui fonctionne déjà dans votre vie pour partir à la recherche son Ikigai, est un moyen simple de déjà mieux comprendre ses désirs !

Vous pouvez commencer par prendre une feuille sur laquelle vous tracerez 3 colonnes.

La première colonne est destinée aux motifs de vos satisfactions

La seconde est destinée à comprendre le désir qui se cache derrière le sentiment de satisfaction

La dernière est destinée à vous faire comprendre ce que vous pouvez entreprendre pour atteindre votre désir, et donc développer encore plus ce qui vous procure de la satisfaction.

4. La méditation pour trouver son Ikigai ? Sans déc'

Bien que l'on soit quelques fois submergés par les obligations du quotidien et que l'on n'ait de cesse de faire taire la personne que l'on est, nous portons en nous toutes les ressources pour trouver notre voie... C'est donc aussi en se reconnectant à cette partie de nous que l'on peut trouver son Ikigai.

Dans certains cas, la méditation nous permet d'atteindre un état de lâcher-prise bénéfique pour mieux se comprendre et appréhender ce qui nous convient réellement.

Seulement, voilà, la méditation, c'est pas pour tout le monde. Certaines personnes n'accroche jamais.

Si c'est votre cas, je vous propose autre chose. En fait, on a tous des activités qui nous déconnectent, pour certains c'est en jardinant, en manipulant un objet, en allant au sauna, en se baladant, en prenant une douche, ...

Quand vous avez identifié l'activité qui fonctionne pour vous (càd qui déconnecte votre esprit des préoccupations du quotidien) vous êtes capable de vous reconnecter à votre moi profond, qui vous donne accès à un autre niveau de conscience.

Ainsi, lors de cette activité, focalisez-vous sur vos rêves d'enfants, partez à la recherche des visualisations positives sur qui vous êtes réellement, voyez comment vous voudriez être dans quelque temps, pour mieux vous redécouvrir et voir ce dont vous pourriez être capable !

Pour cela, vous pouvez même vous munir d'un cahier de notes. Cet exercice ne peut être fait en une seule fois, vous aurez besoin de plusieurs séances pour vous approcher de votre Ikigai.

Alors, au fur et à mesure de vos séances, prenez des notes, en axant votre réflexion sur le plan professionnel mais aussi privé et vous devriez pouvoir vous débarrasser des croyances limitantes pour mieux écouter votre voix intérieure....

Comment remplir son Ikigai ? (du moins ce schéma)

comment remplir son ikigai

Déjà l'un des grands mythes de la recherche de son Ikigai est de penser que pour le trouver, il faut commencer par remplir ce schéma...

En fait, c'est tout le contraire, le schéma devrait plutôt être vu comme un résumé final, un mémo de ce que l'ikigai représente pour vous.

Quand vous arrivez à cette étape, vous avez déjà identifié votre ikigai grâce à un processus d'introspection, à ce moment là seulement, munissez-vous d'une feuille et d'un stylo, sur laquelle vous tracerez quatre cercles qui s'entrecroisent.

Chacun devant contenir les informations suivantes :

- Ce que vous aimez faire

- Les causes que vous aimeriez défendre

- Quels sont vos talents, vos prédispositions

- Que pouvez-vous apporter aux autres

Remplissez ensuite les champs: passion, mission, vocation, métier

Il est essentiel de prendre le temps de réfléchir à son ikigai, en notant les phrases, les idées, tout ce qui vous passe par la tête, peu à peu, vous réussirez à affiner votre jugement, et obtiendrez des réponses claires pour synthétiser ce qu'il représente et vivre votre ikigai !

Trouver sa voie, s'épanouir professionnellement, choisir un métier, oser démissionner d'un poste au salaire confortable pour envisager une reconversion professionnelle, ce sont des étapes souvent stressantes au cours d'une vie. 

C'est le genre de situation qui nous laisse plus souvent dans le désarroi le plus total. 

Seulement, vous devez savoir deux choses ; 

C'est parfaitement normal, mais surtout, il existe des solutions...

Osez délier la parole, vous n'êtes pas seul, parlez de vos peurs, de vos doutes à une personne qui a été dans cette situation ou à un professionnel expérimenté qui pourra vous soutenir et vous accompagner dans la réalisation de votre projet.

Et vous comprendrez probablement que d'autres ont traversé exactement les mêmes épreuves que vous.

Dans vos temps de solitude, profitez du silence et de votre envie de vous épanouir pour partir à la recherche de votre Ikigai...

Pour que vous puissiez vous aussi échanger et trouver plus facilement votre IKIGAI, j’ai créé un groupe Facebook Vous êtes bienvenu dans la communauté sympa et motivée des ikigai chercheurs 

 

groupe Facebook comment trouver son ikigai

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked

  1. Bonjour,
    voila je suis entrain de faire mes voeux pour ma scolarité mais malheureusement je n’ai pas trop d’idée alors je me questionne beaucoup, du coup je voulais faire mon ikigai en faisant mes colonnes et voulais vous demander conseil

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}