• Accueil
  • /
  • Blog
  • /
  • Développer une activité complémentaire pour arrondir ses fins de mois : votre plan d’action

Développer une activité complémentaire pour arrondir ses fins de mois : votre plan d’action

Vous aimez le beurre ?

Vous aimez les épinards ?

Vous aimez les deux ensemble ?

Vous voyez où je veux en venir ?

Selon un constat de la fintech Anytime et du cabinet d’études YouGov, 37 % des Français ont une source de revenus complémentaire à leur emploi.

Pour gagner un peu plus d’argent, bien sûr, mais aussi pour développer de nouvelles compétences ou simplement poursuivre une passion : les avantages sont nombreux !

Des démarches administratives aux impacts sur votre parcours professionnel, je vais tenter de couvrir tout ce que vous devez savoir pour choisir et intégrer efficacement une activité complémentaire dans votre vie (peut-être déjà bien remplie) !


Les avantages d’une activité complémentaire

🤩 Lorsqu'on envisage d'explorer de nouvelles activités, il est fréquent de vivre une série d'émotions allant de l'excitation initiale au doute, à l'anxiété, et à la peur de se lancer. 

Pourtant, les bénéfices qui en découlent sont multiples et profiteront à plusieurs aspects de votre vie !

Que ce soit pour des raisons financières, professionnelles ou personnelles, se lancer dans une telle aventure peut s’avérer extrêmement enrichissant.

Pour commencer en douceur, je vais explorer ces avantages en me concentrant sur deux aspects principaux : le développement personnel et professionnel d’un côté, et l’impact positif sur votre vie quotidienne de l’autre.

LA meilleure méthode de développement personnel et professionnel

Je le constate depuis des années (2016).

Je ne me suis jamais autant développé que depuis que je suis à mon compte.

Être son propre boss, c’est la meilleure école pour ça.

Car au-delà de gagner de l'argent, ça représente une chance unique d'acquérir de nouvelles compétences, (et qui peuvent aussi être transférées dans votre carrière principale ou vous ouvrir la voie à de nouvelles opportunités.)

Quand vous vous êtes lancés en solo, avec votre petit business vous devez gérer votre temps parce que si vous traînez, c'est vous qui trinquez. 

Aucune formation en développement personnel ne peut rivaliser avec ça.

Et puis, les formations du boulot ou les conférences, c'est bien, mais c'est comme regarder un match de foot à la télé sans jamais y avoir joué. L'entrepreneuriat, c'est sur le terrain que ça se joue, vous prenez des coups, votre confiance se construit, vous connaissez la vraie saveur du succès et les batailles du quotidien.

Apprendre de nouvelles choses stimule votre esprit, vous rend plus créatif et innovant (ce n’est pas moi qui le dis, ce n’est pas non plus une phrase que me rabâchait mon père lorsque je devais faire mes devoirs sous la contrainte, mais c’est la science).

Un job "à côté" peut aussi être un moyen d'explorer un nouveau domaine qui vous passionne, mais que vous n'avez jamais eu l'occasion d'approfondir auparavant !

En outre, il vous permet de construire un réseau professionnel diversifié, en vous connectant avec des personnes de différents domaines et horizons.

Or, ces nouvelles relations peuvent s'avérer précieuses pour votre développement de carrière et vous offrir de nouvelles perspectives et opportunités.

Enfin, cette démarche va renforcer votre confiance en vous!

Comment ?

En vous montrant que vous êtes capable d'apprendre et de réussir dans de nouveaux domaines.

Ça fait déjà beaucoup de choses cools, non ?

L’impact sur la vie quotidienne

Avoir un boulot "accessoire" peut offrir une évasion bienvenue de la routine quotidienne en vous fournissant un espace pour vous détendre et vous épanouir.

C'est une manière d'ajouter de la variété à votre vie, en rompant avec la monotonie du quotidien !

De plus, il peut améliorer votre bien-être mental et émotionnel.

S'investir dans une activité que vous aimez peut être cette bouffée d’oxygène qui vous apporte une vraie source de joie et de satisfaction.

Un peu comme engloutir 200 grammes de délicieuses pâtes fraiches après une longue randonnée en montagne ou descendre une bière fraîche au milieu du mois d'août (sauf que là, vous gagnez des sous en bonus).

Une activité complémentaire c’est aussi vous offrir un espace dédié à vos intérêts personnels.

Enfin (je pourrais poursuivre encore longtemps l’inventaire mais "less is more"), elle peut renforcer vos liens sociaux en vous permettant de rencontrer des personnes partageant les mêmes intérêts et de créer des amitiés durables.

Comment choisir votre activité complémentaire ?

🤔 On vient de le voir : vous allez vous développer sur le plan perso et pro, vous allez impacter positivement votre quotidien… et, espérons-le, vous allez connaître une augmentation de revenus pour vous faire plaisir.

Mais maintenant, comment faire le bon choix ?

Comment trouver le job qui vous fera dire "ah bah oui, c’est logique vu ce que je suis" au lieu de "mais pourquoi je passe ma vie à faire de la paperasse alors que je suis créatif" ?

Pour continuer, on va voir comment organiser ce processus de sélection, en regardant comment identifier vos talents naturels et adapter votre choix à votre mode de vie actuel !

Identifier vos talents naturels pour un business réussi

La clé pour choisir une activité complémentaire qui vous épanouira réside dans la compréhension de vos talents naturels. (je ne parle pas de compétences)

Vos talents, ce sont ni plus ni moins ces capacités innées qui vous rendent unique.

Pour les identifier, pensez aux activités qui vous procurent du plaisir et de la satisfaction.

Celles pour lesquelles vous êtes souvent complimenté(e).

Réfléchissez également à ce que vous aimez faire dans votre temps libre, même si ça semble sans rapport avec le monde professionnel.

La connaissance de soi est cruciale ici !

Prenez vraiment le temps de vous interroger sur vos passions et vos intérêts.

Cette étape implique forcément un travail d'introspection en profondeur, qui peut aussi passer par des tests de personnalité (validés car des “quizzs” ne vous aideront pas) ou des sessions d’accompagnement avec un professionnel.

Une fois que vous avez une idée claire de vos talents, cherchez des activités complémentaires qui s'alignent avec eux.

Vous aurez déjà bien augmenté vos chances de succès et de satisfaction !

Adapter vos choix à votre mode de vie

Petit rappel salutaire : votre activité complémentaire ne doit pas être une source de stress supplémentaire dans votre existence, hein.

Pour cette raison, il est essentiel de la choisir en tenant compte de votre mode de vie actuel !

Évaluez le temps dont vous disposez réellement pour vous consacrer à cette nouvelle activité.

Soyez réaliste quant à vos engagements actuels, qu'ils soient professionnels, familiaux ou sociaux.

Considérez aussi votre énergie et votre motivation.

Une activité complémentaire doit être stimulante… mais pas au point de vous épuiser.

Réfléchissez également à l'aspect financier.

Y a-t-il des investissements initiaux nécessaires ?

Le retour sur investissement est-il réaliste compte tenu de vos attentes ?

Enfin, prenez en compte l'aspect logistique : l'activité visée nécessite-t-elle un lieu spécifique, du matériel, des licences ou des certifications ?

En pesant ces différents facteurs, vous serez plus à même de choisir une activité complémentaire qui s'intègre harmonieusement dans votre vie, sans pour autant la bouleverser.

Considérer les aspects pratiques

C’est l’erreur de débutant classique : négliger les implications pratiques d’une activité complémentaire.

Si la vôtre implique des déplacements, assurez-vous que ça s'intègre bien dans votre routine !

Par exemple : est-ce que vous allez devoir utiliser votre voiture, les transports en commun, le superbe gravel que vous vous êtes offert à Noël dernier ?..

Pour les activités qui nécessitent l'achat de matériel ou de stock, comme la vente en ligne, pensez à la proximité des magasins ou à la facilité d'accès aux fournisseurs en ligne.

Si votre activité implique la vente de produits alimentaires ou artisanaux, la gestion des courses et des approvisionnements sera là aussi un facteur-clé.

Tous ces aspects doivent être pris en compte pour assurer le bon fonctionnement de votre activité et pour qu'elle constitue un plaisir avant tout – pas une contrainte !

Utiliser les sites web et les réseaux pour le soutien

Quand quelqu’un a la flemme de vous donner une information, il peut vous répondre avec un sarcasme à peine voilé : « Google est ton ami ».

Traduction moins diplomate : « Pourquoi tu me demandes alors que tu aurais plus vite fait de vérifier sur internet ? »

Sauf que dans le sujet qui nous intéresse, Google est (vraiment) votre ami !

N’oubliez pas d'utiliser les sites internet spécialisés et les réseaux sociaux pour trouver des informations et des conseils si nécessaire.

Les ressources en ligne peuvent être d'une grande aide pour vous guider dans le démarrage et la gestion de votre activité complémentaire.

Elles offrent également une plateforme géante pour vous connecter avec d'autres personnes dans la même situation, partager des expériences et, in fine, obtenir de précieux conseils.

Les démarches administratives en France et en Belgique

⌨️ Voilà pour les grands principes, dont j’ai pu vérifier la pertinence auprès des publics que j’ai accompagnés.

Si on était dans un jeu vidéo, il s’agirait là des niveaux qui, péripétie après péripétie, vont vous conduire au boss final…

Et dans notre cas, le boss final, c’est l’administration !

Pour démarrer en bonne et due forme votre activité annexe, vous devrez connaître et comprendre les démarches administratives spécifiques à votre pays : la France, la Belgique, voire toute autre contrée si vous lisez ces lignes d’ailleurs (chose dont je vous remercie chaleureusement, soit dit en passant).

Dans les deux pays, il existe des réglementations distinctes et des étapes à suivre pour assurer la légalité et la réussite de votre entreprise.

Je vais détailler ces démarches afin de vous offrir un aperçu clair et précis de ce que vous devez faire pour lancer votre activité complémentaire dans les règles de l’art.

Attention : lecture attentive requise !

Les aspects légaux en France

En France, le statut de micro-entrepreneur (anciennement auto-entrepreneur) est souvent le plus adapté pour démarrer une activité complémentaire.

Ce statut offre une simplicité administrative et fiscale appréciable, y compris si vous envisagez de vendre des produits faits maison ou d'offrir des services à domicile.

Pour vous déclarer en tant que micro-entrepreneur, vous devez vous inscrire en ligne sur le site officiel de l'URSSAF.

Vous devrez fournir des informations personnelles et décrire votre activité.

Concernant la fiscalité, vous aurez le choix entre le régime de la micro-entreprise et le régime réel.

Le régime de la micro-entreprise est généralement recommandé pour les petites activités, car il offre un calcul simplifié des impôts et des cotisations sociales.

Attention : notez que des plafonds de chiffre d'affaires s'appliquent pour bénéficier de ce régime !

En d’autres termes, si votre projet est de gagner 500 000 euros par an grâce à cette "modeste activité", ouvrez directement une société (voire une holding).

Vous devrez également tenir une comptabilité allégée et déclarer régulièrement votre chiffre d'affaires.

En outre, certaines activités peuvent nécessiter des autorisations spécifiques ou des assurances.

Je vous conseille donc de bien vous renseigner en fonction du type d'activité envisagée !

Les aspects légaux en Belgique

En Belgique, le processus pour devenir travailleur indépendant est légèrement différent.

Tout d'abord, il est nécessaire de vous inscrire à la Banque-Carrefour des Entreprises via un guichet d’entreprises agréé.

Ça permet d'obtenir un numéro d’entreprise, indispensable pour démarrer votre activité.

Si vous êtes salarié, votre activité complémentaire doit être déclarée comme telle.

Vous bénéficierez alors d’un régime de cotisations sociales réduit, à condition que vos revenus ne dépassent pas un certain seuil.

Concernant la fiscalité, il vous faudra choisir entre le régime de la déclaration contrôlée et le régime forfaitaire.

La déclaration contrôlée est souvent privilégiée pour les activités complémentaires, car elle permet une plus grande flexibilité dans la déduction des frais professionnels.

Il est également important de souscrire une assurance responsabilité civile professionnelle, surtout si votre activité comporte des risques.

Enfin, certaines professions réglementées peuvent nécessiter des qualifications ou des autorisations spécifiques !

L’intégration de votre travail annexe dans votre parcours professionnel

💼 Si vous n’aviez jamais réfléchi à cet aspect, il est temps de rattraper le temps perdu : l’intégration d'une activité complémentaire dans votre parcours professionnel est une démarche stra-té-gique !

Elle ne se résume pas à un simple moyen d'arrondir vos fins de mois mais peut devenir un élément clé de votre développement professionnel global !

Cette intégration doit être réfléchie et alignée avec vos objectifs de carrière à long terme.

On va maintenant voir comment les compétences acquises dans une activité complémentaire peuvent enrichir votre profil professionnel, et comment utiliser cette expérience comme un tremplin pour votre carrière.

La transférabilité des compétences

Les compétences développées dans une activité complémentaire peuvent se manifester sous diverses formes dans votre emploi principal :

  • compétences techniques spécifiques
  • compétences en gestion
  • créativité
  • capacités d'adaptation
  • etc.

Par exemple, si vous avez travaillé sur des applications mobiles ou des sites web dans votre activité complémentaire, ces compétences numériques peuvent (sans doute) être directement transférables à votre emploi principal.

Tout ça va donc venir enrichir votre profil professionnel et vous rendre plus polyvalent et attrayant pour les employeurs actuels et futurs.

Il est important de savoir comment articuler ces compétences dans votre CV et lors des entretiens d'embauche pour mettre en valeur cette expérience complémentaire !

La préparation à l’évolution de carrière

Votre activité complémentaire peut également servir de préparation à des changements ou des évolutions dans votre carrière.

Elle peut être un moyen de tester un nouveau domaine professionnel sans quitter votre emploi actuel, et vous offrir de nouvelles façons de travailler et de nouvelles idées pour avancer.

Vous allez pouvoir développer une compréhension plus profonde d'un secteur ou d'une fonction spécifique, et construire un réseau dans ce nouveau domaine.

De plus, cette expérience peut vous donner une meilleure idée de vos véritables passions et de la direction dans laquelle vous souhaitez orienter votre carrière.

En poursuivant une activité complémentaire, vous démontrez également votre capacité à apprendre de nouvelles choses et à vous adapter – des qualités très recherchées dans un monde professionnel en constante évolution !

Et puis, cerise sur le gâteau, votre job complémentaire peut aussi être l'occasion de développer un esprit d'entreprise, utile si vous envisagez de créer votre propre société à l'avenir…


Quelques idées d’activités complémentaires professionnelles en France et en Belgique

💡 Envie d’arrondir vos fins de mois… mais en panne d’inspiration ?

Rassurez-vous : le syndrome de la page blanche, ça se guérit…

Voici une liste (non-exhaustive, faut-il le préciser ?) d’idées regroupées par catégories pour vous aider dans la recherche de quelque chose qui vous aidera à muscler votre budget et payer vos factures avec le sourire.

Évidemment, ces idées ne sont pas pour tout le monde, et chacune peut être adaptée et développée en fonction de vos talents et compétences, de vos intérêts et de vos objectifs professionnels !

Les activités créatives et artisanales

  • la création et la vente d'artisanat : bijoux, poterie, tricot, peinture sur toile, création de meubles personnalisés… Vous pouvez vendre vos créations sur Etsy, lors de foires artisanales ou sur des marchés locaux.
  • la photographie : services de photographie pour mariages, portraits de famille, événements corporatifs, ou photographie de paysage pour la vente de tirages en ligne.
  • le design et l’illustration : création de logos, illustrations pour des livres ou des magazines, ou design de t-shirts et autres articles imprimés.

Les services en ligne et numériques

  • freelance en graphisme ou web design : conception de sites web pour petites entreprises, création de graphiques pour des médias sociaux ou des campagnes publicitaires.
  • gestion de médias sociaux : gérer les comptes sociaux pour les petites entreprises locales, les ONG, ou les start-ups.
  • rédaction et création de contenu : écrire des articles de blog, des scripts vidéo, ou du contenu pour des sites web.

L’enseignement et la formation

  • cours particuliers ou soutien scolaire : enseignement de mathématiques, langues étrangères, sciences, ou aide aux devoirs pour les étudiants.
  • cours de langue : cours de français, anglais, espagnol, ou toute autre langue que vous maîtrisez, soit en ligne, soit en personne.
  • ateliers et formations : organiser des ateliers sur des compétences spécifiques comme la photographie, la poterie, ou le marketing digital.

Les prestations de service locales

  • services de jardinage ou bricolage : entretien de jardins, travaux de peinture, réparations mineures dans les maisons.
  • garde d'enfants : babysitting régulier ou occasionnel, y compris les soirées et week-ends.
  • soins pour animaux : promenades de chiens, garde d'animaux à domicile, ou toilettage pour animaux de compagnie.

La vente et le commerce

  • vente en ligne : créer une boutique Shopify pour vendre des produits comme des articles de sport, des accessoires de mode, ou des produits de beauté naturels.
  • vente en brocantes ou marchés aux puces : vendre des objets vintage, des livres d'occasion, des vêtements rétro, ou des articles de collection.
  • dropshipping : vendre des produits sans les stocker, en utilisant des plateformes spécialisées.

Les services de consultation

  • conseil dans votre domaine d'expertise : offrir du conseil en marketing, en gestion financière, en développement de carrière, ou en technologie de l'information.
  • planification d'événements : organiser des mariages, des fêtes d'anniversaire, des réunions d'entreprise, ou des événements caritatifs.
  • coaching personnel ou professionnel : coaching de vie, coaching en développement personnel, ou coaching pour entrepreneurs et professionnels.


Conclusion

🌞 Ensemble, on vient d’explorer les multiples facettes de l'activité complémentaire, de son impact sur le développement personnel et professionnel à son intégration stratégique dans votre parcours de carrière.

Il me tient vraiment à cœur que vous reteniez l’importance de choisir une activité alignée avec vos talents et votre mode de vie.

Mal sélectionner votre "petit boulot" risquerait de vous dégoûter sur le long terme…

Et, tant qu’à faire, si vous pouviez respecter toutes les démarches administratives en vigueur en France et en Belgique et vous épargner des pénalités salées, ce serait aussi tip top.

En fin de compte, une activité complémentaire est bien plus qu'une source de revenu supplémentaire.

Elle représente une opportunité de croissance, de découverte et d'enrichissement à tous les niveaux.

Pour terminer, n’hésitez pas à m’écrire pour me dire ce que vous avez choisi ou aurez choisi comme activité annexe, ou si vous-même avez des astuces pour se lancer en toute sérénité !

Trouver une activité complémentaire qui vous correspond

Besoin d’un coup de main ?

Contrairement à l’écrasante majorité des "conseillers" et autres "coachs" qui pullulent sur le web, je n’oublie pas le plus fondamental des éléments : je vous aide à inscrire votre projet professionnel dans un projet de vie global, qui prend en compte toutes les facettes de votre personnalité.

Comment je m’y prends ?

J’ai mis au point une formation appelée Bilan de compétences Ikigai.

À l’issue de cette formation, intégralement finançable par votre Compte personnel de formation (CPF) si vous exercez dans le marché du travail français :

1. vous saurez ce qui vous fait vibrer et vous donne de l'énergie pour déplacer des montagnes

2. vous serez sûr(e) de vous et de vos choix de vie, comme jamais auparavant

3. vous mettrez le doigt sur de nouvelles opportunités pour augmenter vos revenus rapidement

4. vous vous sentirez à votre place grâce à un métier qui a du sens et dans lequel vous êtes acteur(rice) de votre vie

Votre accompagnement sur-mesure parce que chacun est différent.

À travers cette formation, c’est un accompagnement individualisé que je vous propose.

Et au préalable, je vous délivre des informations personnalisées gratuitement et sans aucun engagement de votre part.

Tous les détails de la formation pour trouver votre voie

Accompagnement personnel et suivi inclus


Cet article en résumé :

Résumé de l’article Arrondir ses fins de mois avec une activité complémentaire

Mes autres articles sur la vie professionnelle

🤓 Ma mission de psychopédagogue-formateur m’a amené à croiser de nombreux profils issus de métiers divers.

Ils m’ont inspiré plusieurs articles, dont voici quelques exemples dans lesquels vous vous retrouverez peut-être :


Evaluez cet article

Article mis à jour le : 08/12/2023

Cet article vous a plu ? Moi, c'est Julien Thomas.

Psychopédagogue et chercheur spécialisé dans l'orientation. J'ai été publié chez plusieurs Editeurs scientifiques comme Routledge ou Elsevier.

Mais au delà des diplômes, ce qui m'intéresse c'est ce qu'il y a d'unique chez vous qui cherchez votre véritable voie pour trouver et décrocher le job qui vous correspond le plus !

C'est sur ce principe fondateur que j'ai orienté ou reconverti avec succès 800+ personnes depuis 2008.
Pour y arriver, j'offre mon sens de l'écoute, une expertise reconnue de plusieurs années et des outils scientifiques.
  • Formateur d'adultes depuis 2006.
  • Conseiller en insertion professionnelle à partir de 2008.
  • Missions de recrutement de 2009 à 2014.
  • Réalisation d’un doctorat en psychologie de 2012-2016.
  • Entrepreneur à son compte depuis 2016.

Vous avez des questions sur votre parcours professionnel ? 

Je suis là pour vous apporter des réponses.

En découvrir plus à propos de Julien Thomas

D'autres ressources peuvent vous intéresser

Trouver une idée de business pour se mettre à son compte
Passion et profit : comment bien gagner sa vie en faisant ce qu’on aime
 Vous aimeriez rajouter quelque chose ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}